En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en Psychologie Cognitive (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 6 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5105-GUYOMN0-038
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 15 novembre 2022
Nom du responsable scientifique : Olivier Pascalis, David Méary, Rafael Laboissière
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif principal de cette thèse sera de réaliser la partie expérimentale d'étude chez les enfants, d'analyser les résultats obtenus. La personne recrutée participera également à la dissémination des résultats.

Ce projet, financé par l'ANR, intitulé « Catégorisation sociale des visages (IGBDEV)», est un consortium entre le LPNC (UMR 5105, Olivier Pascalis, David Méary, Rafael Laboissière) à Grenoble, France et le CRAN (UMR 7039, Bruno Rossion et Stéphanie Caharel) à Nancy, France. Le biais endo-groupe est notre tendance à traiter plus favorablement les gens qui nous ressemblent (même type de visage, même langue) que les autres. Son émergence et son développement restent largement inconnus. Dès 9 mois les nourrissons font des catégories sociales de visages. Nous étudierons les interactions entre le traitement des visages et de la langue dans le développement du biais endo-groupe chez le nourrisson Notre objectif est de déterminer si l'association de la langue maternelle avec les visages de son groupe ethnique par rapport à l'association d'une langue étrangère avec des visages d'un autre groupe augmente le biais endo-groupe. Nous enregistrerons également l'électroencéphalogramme (EEG) par marquage par la fréquence chez le nourrisson et l'adulte. L'EEG produit des mesures quantifiables implicites du biais endo-groupe, de manière similaire au cours de l'ontogénie et nous permettra d'étudier les interactions langue / visage dans le cadre de l'IGB. Nos résultats éclaireront notre compréhension de la représentation de l'autre chez le nourrisson ainsi que de l'émergence du biais endo-groupe.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (LPNC UMR-CNRS UGA 5105) est une unité de recherche en sciences cognitives affiliée au CNRS (Institut national des sciences biologiques, section 26, Sciences du Langage, section 34) et à deux universités (Université Grenoble-Alpes, Grenoble et Université de Savoie Mont Blanc, Chambéry). Le LPNC regroupe actuellement 54 permanents et 130 personnes au total avec les personnels contractuels. L'approche adoptée est interdisciplinaire et englobe la psychologie expérimentale, la modélisation informatique et mathématique, la neuropsychologie, la psychiatrie cognitive et la neuroimagerie. Les activités de recherche du LPNC sont axées sur l'étude de la cognition humaine dans les domaines de la perception, de l'action, de l'espace, de la mémoire et du langage. Les recherches conduites au LPNC porteront sur le lien entre l'attention multimodale et le développement du langage. Le.a candidat.e intégrera l'équipe «Développement et Apprentissage» et sera encadré.e par Olivier Pascalis, David Méary et Rafael Laboissière. Le.a candidat.e bénéficiera de l'aide de l'équipe de Nancy pour la partie EEG.

Informations complémentaires

Titulaire d'un master 2 en sciences cognitives/ psychologie/neurosciences cognitives/sciences du langage.
Expérience souhaitée : Réalisation d'expériences comportementales dans le domaine de la psychologie cognitive, développementale de l'enfant et d'électroencéphalographie. Une maîtrise du français est un plus.

On en parle sur Twitter !