En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant.e en Elaboration de nouvelles céramiques dopées terres rares

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 4 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5026-FREBON0-076
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mardi 23 mars 2021
Nom du responsable scientifique : Véronique JUBERA
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le projet HEMERALD (High Efficiency of Massive Emitting ceRAmic for the 1.7-2.7 μm LASER winDow) propose de développer de nouvelles céramiques transparentes comme matériaux à gain actif pour la fenêtre LASER de 1,7-2,7 μm,à travers l'exploration des diagrammes de phase d'oxydes de métaux lourds et de niobium. Les composés cubiques ciblés (grenat, pyrochlore et fluorite) seront dopés avec des éléments terres rares à différents taux de substitution molaire pour évaluer leurs propriétés optiques. Les synthèses seront optimisées afin de produire des poudres de taille, morphologie et comportement thermique adaptés à l'obtention d'une céramique transparente. Plusieurs processus de frittage seront effectués pour atteindre une densification complète de l'objet. L'activité sera partagée entre l'ICMCB (Bordeaux) et l'IRCER (Limoges). Profil recherché : Master de chimie, science de l'état solide, génie des matériaux. L'étudiant doit avoir une solide formation en chimie des solides et des connaissances théoriques en techniques de caractérisation (diffraction des rayons X, microscopie électronique, spectroscopie…). Un intérêt et des compétences dans la conception et l'utilisation de dispositifs expérimentaux seront appréciés.

Contexte de travail

Créé en 1995, l'Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux (ICMCB) focalise ses recherches sur la Chimie du Solide, la Science des Matériaux et les Sciences Moléculaires : concevoir, préparer, mettre en forme et caractériser les matériaux pour découvrir, maîtriser et optimiser des fonctions spécifiques. L'ICMCB réalise des recherches fondamentales sur des matériaux modèles et/ou susceptibles d'avoir des applications.
La complémentarité des approches et la synergie ainsi créées ont permis à l'Institut de conforter sa position nationale et internationale dans le domaine des matériaux.

Contraintes et risques

néant

On en parle sur Twitter !