En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse (H/F) : Conception d'écocatalyseurs à base de plantes hyperaccumulatrices de métaux pour la synthèse organique verte

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 22 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5021-YVELEG-001
Lieu de travail : GRABELS
Date de publication : mardi 1 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Claude Grison
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans le cadre d'un programme de coopération international entre le CNRS et l'Université d'Arizona, les laboratoires de Chimie Bio-inspirée et Innovations Ecologiques (ChimEco-UMR 5021 CNRS-Université de Montpellier) et « Plant-Soil-Environment » (Université d'Arizona) recrutent à temps complet deux doctorant(e)s. L'un(e) sera spécialisé(e) en chimie organique et développement durable, l'autre en écologie des plantes et microbiologie.
La personne recrutée aura pour mission d'étudier les écocatalyseurs au niveau moléculaire, afin de mieux comprendre leur mécanisme d'action. En lien avec les réglementations européenne et américaine, de nouvelles espèces seront séparées, identifiées et mises en œuvre en synthèse organique en s'appuyant sur les acquis de ChimEco.
- Activités principales et tâches :
*Analyse des biomasses et préparation des écocatalyseurs
*Analyse et caractérisation physicochimique des écocatalyseurs
*Séparation des espèces d'intérêt
*Mise en œuvre des écocatalyseurs en synthèse organique
*Interprétation et rédaction des résultats
- Profil recherché : Titulaire d'un master en chimie organique à l'interface avec l'écologie.
- Compétences demandées :
Maitrise de la chimie verte, durable et organique, et si possible de l'écocatalyse
Maitrise des techniques de GC MS, LC MS, RMN, IR-FT
Maitrise des bases de données bibliographiques scientifiques et de la langue anglaise
Connaissance et motivation pour l'écologie scientifique
Qualités relationnelles : goût pour le travail collectif, l'échange, le dynamisme, l'esprit d'initiative
Qualités rédactionnelles et rigueur dans le travail et la description des données acquises
- Conditions de recrutement :
La personne recrutée sera affectée à ChimEco (Biopôle de Grabels/Montpellier, France) sous la responsabilité de Claude Grison et Yves-Marie Legrand, et sera amenée à effectuer un stage doctoral à l'Université d'Arizona, USA.

Contexte de travail

ChimEco travaille au développement d'un projet original d'écocatalyse dans un programme de phytorestauration de sites industriels.
Dans le cadre d'une valorisation scientifique approfondie des écocatalyseurs générés à partir des biomasses produites sur sites, un doctorant en chimie organique et écologique est recherché.

Contraintes et risques

La personne recrutée sera amenée à effectuer un stage doctoral à l'Université d'Arizona aux USA de plusieurs semaines

On en parle sur Twitter !