En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat (H/F) études japonaises et/ou sociologie de genre

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FRE2025-ISAKON-001
Lieu de travail : PARIS 07
Date de publication : jeudi 14 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Isabelle KONUMA
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Sociologie des violences de genre au Japon : une analyse de la réception nationale d'un mouvement transnational.
Ce n'est que très tardivement, et timidement, qu'au Japon, les violences de genre, sous l'effet des revendications féministes et associatives locales, ont fait l'objet d'une politisation engageant de nombreuses instances de la vie sociale. Cette apparition dans la sphère publique est bien sûr aussi liée à un phénomène transnational, dans lequel une institution internationale telle que l'ONU a tenu un rôle important, mais dans lequel les médias du pays ont également joué un rôle essentiel dans la diffusion d'idées en provenance des Etats-Unis qui ont participé au renouvellement des représentations d'un phénomène resté longtemps tabou. L'utilisation répandue de l'acronyme anglais DV en est une des traces les plus évidentes.
Pour aborder du point de vue des sciences sociales ces évolutions majeures qui interrogent le cœur même de la société de l'archipel, les recherches sur le Japon peuvent bénéficier de l'acquis des recherches menées depuis une dizaine d'années dans le domaine des études de genre par plusieurs chercheur.e.s. Néanmoins aucune recherche sociologique en France, et très peu au Japon même, n'ont encore spécifiquement porté sur les violences de genre alors qu'il s'agit là d'un sujet de plus en plus abordé sur d'autres terrains. Ainsi, les recherches menées sur la France, par exemple, pourront fournir un bon point d'appui méthodologique et comparatif au/à la doctorant.e qui se lancera dans une telle recherche.

Contexte de travail

Le.a doctorant.e, qui sera dirigée par Isabelle Konuma à l'Inalco-Ifrae (Paris), sera rattaché à l'UMIFRE 19 (Institut français de recherches sur le Japon à la Maison franco-japonaise à Tôkyô) au cours de ses séjours de recherche au Japon.
Prérequis pour candidater :
Obtention d'un M2 en études japonaises ; ou en sociologie avec un niveau de japonais JLPT N1.

Informations complémentaires

Documents à fournir :
- CV
- Projet de thèse

Le dépôt de candidature doit être fait avant le 10 juin 2020

On en parle sur Twitter !