En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat : Impacts et enjeux sociaux de la science quantique et de ses domaines appliqués : proposition d'un cadre d'analyse pour des innovations responsables (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 28 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR3391-AMEFAV-001
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mercredi 7 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : Isabelle Lacroix et Amélie FAVREAU
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La science quantique est aujourd'hui à un moment charnière où les prototypes de technologies quantiques disruptives ont été démontrés en laboratoire et émergent dans des applications commerciales. Comme pour les technologies émergentes de ces dernières vingt années (OGM, nanotechnologies, IA), la considération des enjeux et des impacts éthique et sociaux, en même temps que le développement de la science et des applications, semble aujourd'hui primordiale, pour mieux considérer et encadrer l'arrimage de ces développements aux sociétés, elles-mêmes en mouvement (porteuses de grands enjeux tels que le changement climatique, etc.). L'accompagnement du développement de la science quantique par un travail doctoral en SHS permettra d'anticiper les bénéfices et les risques, et de faire émerger les enjeux sociaux, et éthiques clés. Les tâches suivantes sont à remplir :
Dresser un état de l'art de la science quantique et de ses domaines appliqués.
Identifier les acteurs et parties prenantes au sein du réseau complexe du quantique dans les écosystèmes.
Faire émerger les impacts et les enjeux éthiques et sociaux pour définir un cadre d'analyse de l'innovation quantique intégrant by design les impératifs des SHS favorisant les usages responsables. Ce dernier point sera le cœur de ce travail. Le travail de thèse s'appuiera sur les réflexions proposant un cadre responsable autour d'autres technologies émergentes et veillera à ce que le développement accéléré des technologies quantiques s'intègre dans cette logique d'usages et d'innovations responsables.

Contexte de travail

Le Laboratoire International LN2 (Laboratoire Nanosystèmes et Nanotechnologies) développe depuis plusieurs années des recherches impliquant les sciences humaines et sociales, à travers son axe « Impacts, Usages et Société (https://www.usherbrooke.ca/ln2/fr/recherche/axe-impacts-usages-et-societe/). Celles-ci participent aux analyses du développement technologique et de leur mise en société (notamment les technologies émergentes, de type intelligence artificielle et technologies quantiques). Le laboratoire est mixte, c'est-à-dire à la fois supporté par des tutelles françaises (CNRS, UGA, INSA, ECL, etc.) et québécoises (Université de Sherbrooke, Institut Interdisciplinaire d'innovation technologique). C'est dans ce cadre que nous proposons le sujet de doctorat : « Impacts et enjeux sociaux de la science quantique et de ses domaines appliqués : proposition d'un cadre d'analyse pour des innovations responsables ». Il s'agit d'une thèse en co-tutelle, (voir conditions ci-dessous). Elle est portée, en France, par la FR Innovacs (https://innovacs.univ-grenoble-alpes.fr/), et au Québec par l'UMI LN2.

Contraintes et risques

Profil recherché et conditions :
- Avoir une maitrise en philosophie ou maîtrise en sciences politiques ou en sociologie, avec une moyenne minimale de 12/20.
- Intérêt poussé pour les environnements technologiques et goût pour l'interdisciplinarité .
- Bonnes capacités d'adaptation et d'autonomie requises
- Doctorat financé. Déplacements France et Québec également pris en charge dans le cadre du doctorat. Thèse rédigée en français.
- L'inscription est attachée à la FR de recherche INNOVACS. Les deux premières années se passent au Québec, à l'Université de Sherbrooke. L'étudiant-e sera reçu-e au département de Philosophie et d'éthique appliquée, via le cheminement doctoral en éthique et politique appliquées (Université de Sherbrooke-UMI LN2). Nécessité de suivre des cours au Québec (15 crédits).

On en parle sur Twitter !