En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre USR3683-QUEALA-001 - Ingénieur d'étude H/F

Ingénieur d'étude H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : USR3683-QUEALA-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : lundi 7 septembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 5 mois
Date d'embauche prévue : 10 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2100 et 2600 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La sélection participative, en produisant des variétés-populations et en impliquant de manière collective paysans et autres parties prenantes, remet en cause l'identité classique de la variété et a fortiori de la semence. Elle conduit à réviser en profondeur le cadre cognitif et normatif actuel de la sélection variétale. La sélection participative, parce qu'elle génère des “inconnus communs” soulève des questions de gouvernance, organisationnelles, scientifiques et juridiques nouvelles pour le secteur.
Le projet de recherche « Concevoir la gouvernance d'un inconnu commun : le cas de la sélection participative de blé tendre » soutenu par la Maison des Sciences de l'Homme de Paris-Saclay, ancré dans les sciences de gestion à l'interface avec la génétique des populations et la génétique quantitative, vise à mettre en place une recherche-intervention pour identifier les traits d'une gouvernance adaptée à cette situation de fort degré d'inconnu. Il est co-porté par Elsa Berthet (équipe Concepts, UMR SADAPT) et Isabelle Goldringer (équipe DEAP, UMR GQE – Le Moulon).
Le projet propose notamment (i) l'organisation d'ateliers de conception collective impliquant des paysans et citoyens sélectionneurs, et (ii) une synthèse permettant à la fois de proposer des solutions concrètes et co-construites pour une gouvernance adaptée aux enjeux de la sélection participative, et de réfléchir aux conditions d'une gouvernance des communs en situation de fort degré d'inconnu.
Dans ce cadre, les objectifs de la personne recrutée sur le poste seront de mettre en place un ou deux ateliers locaux sur un modèle déjà développé dans le cadre du projet de recherche et d'analyser le processus de co-construction des connaissances en lien avec la structuration et la pérennisation de l'action collective, tout cela avec l'appui des porteuses du projet.

Activités

- Organiser un atelier local au sein d'un collectif de paysans et citoyens sélectionneurs,
- Participer à l'organisation d'une rencontre au niveau national, qui permettra de capitaliser ces données et de faire en sorte que les collectifs puissent s'approprier les outils et méthodes mis en place,
- Réaliser une synthèse des résultats des ateliers en termes de produits et d'impacts afin de capitaliser et analyser l'ensemble des connaissances, concepts et solutions proposées par les différents participants,
- A partir d'une discussion collective et d'une étude de la littérature sur la gouvernance, identifier les contours de la gouvernance du réseau de sélection participative.
- Participer à la diffusion des résultats et à la rédaction de la publication finale.

Compétences

- Niveau Master ou ingénieur. Cursus dans une ou plusieurs de ces disciplines : agronomie, agroécologie, écologie, génétique quantitative et des populations, ethnobotanique, sciences de la conception,... une formation interdisciplinaire sera un plus.
- Autonomie, capacités rédactionnelles, intérêt pour le travail en équipe et l'animation de collectifs.

Contexte de travail

Ce projet, ancré dans les sciences de gestion, est transdisciplinaire : il embarque des connaissances de disciplines différentes : sciences de gestion, science de la conception, génétique des populations et quantitative, mais aussi des connaissances empiriques, portées par des acteurs divers : paysans, boulangers, animateurs, etc.
Ce projet implique des chercheurs de deux unités d'INRAE situées dans le périmètre de Paris Saclay: l'UMR SADAPT (département ACT) et l'UMR GQE - Le Moulon (département BAP), ainsi que le Réseau Semences paysannes qui compte près d'une centaine de collectifs impliqués dans la sélection participative.

Déplacements à prévoir en France pour les ateliers.

Laboratoire d'accueil : UMR GQE – Le Moulon, Equipe Diversité, Évolution, et Adaptation des Populations (DEAP)
Lieu : Université Paris-Saclay, INRAE, CNRS, AgroParisTech, Ferme du Moulon, 91190 Gif sur Yvette.

On en parle sur Twitter !