En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre USR3461-REGOPR-017 - Imageries avancées multi-échelles pour l'étude des matériaux de la paléontologie: application aux motifs colorés résiduels de gastéropodes fossiles. (H/F)

Imageries avancées multi-échelles pour l'étude des matériaux de la paléontologie: application aux motifs colorés résiduels de gastéropodes fossiles. (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 10 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : USR3461-REGOPR-017
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE,GIF SUR YVETTE
Date de publication : mardi 20 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2728 et 3881 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'Institut photonique d'analyse non-destructive européen des matériaux anciens (IPANEMA, site du Synchrotron SOLEIL, Université Paris–Saclay) recrute un chercheur post-doctorat (H/F).
Le chercheur post-doctorat (physique-chimie, H/F) aura pour mission d'étudier la préservation de biochromes organiques conservés au sein de la matrice coquillère de spécimen de gastéropodes fossiles. Il s'agira de mieux spécifier les interactions chimiques entre les biochromes et les fractions organiques et inorganiques composant la coquille. Les systèmes étudiés seront constitués de spécimens fossiles et actuels.
Le contrat de recherche, d'une durée de 18 mois, est financé par le domaine d'intérêt majeur Matériaux anciens et patrimoniaux (DIM-MAP) de la région Ile de France.
Le projet PRESERV (Photoluminescence of porphyrins to REveal preServed color markER in post-paleozoic Vetigastropoda) s'intègre dans une thématique émergente visant à comprendre l'évolution des relations biochrome/couleur/vision dans le monde vivant. Il se concentre sur le clade Gastropoda qui, en associant une extraordinaire diversité de couleurs chez les coquilles actuelles et une abondance de biochromes résiduels chez les coquilles fossiles, offre une opportunité tout à fait unique d'étudier l'évolution de ces biochromes au cours du temps. Des travaux initiés par notre équipe permettent de montrer une préservation inattendue des biochromes à l'échelle moléculaire et au cours des temps géologiques. Partant de ces premiers résultats en cours de publication, le projet PRESERV a pour but de caractériser la trajectoireévolutive des colorants porphyriniques chez les Vetigastropoda post-paléozoïques à travers deux axes principaux : caractériser l'interaction entre biochromes porphyriniques et la matrice coquillère, qui a permis leur conservation exceptionnelle sur plus de 150 millions d'années, en développant un couplage original d'approches d'analyse chimique séparatives avec de l'imagerie spectrale UV visible. Le second axe vise à définir la variabilité intra et interspécifique des structures moléculaires des biochromes à partir d'un large corpus de spécimens actuels et fossiles de Vetigastropoda, afin d'en évaluer leur potentiel comme marqueur phylogénétique (facteurs intrinsèques). Les avancées majeures attendues seront la constitution d'une première cartographie des trajectoires actuels/fossiles des composés porphyriniques et l'établissement d'une première chronologie d'apparition des différentes porphyrines identifiées chez les Vetigastropoda.

Activités

- Mise en place de méthodes d'analyse sur microplaque (type ELISA) ou sur membrane (type dot-blot), spécialement développées pour étudier les affinités chimiques entre les biochromes et les différents composés de la phase organique de la coquille (polysaccharides, protéines, etc.) et les biochromes.
- Utilisation de nouvelles méthodologies d'imagerie UV-visible et infrarouge pour caractériser l'interaction de biochromes tetrapyroliques avec la fraction inorganique de la matrice coquillère au sein de gastéropodes actuels et fossiles.
- Participation à la mise en service d'instruments d'imagerie de luminesence micro et macro échelles à IPANEMA.
- Participation à l'élaboration de demande de temps de faisceau sur synchrotron pour l'étude de spécimen actuels et fossiles.

Compétences

- Doctorat en sciences des matériaux, chimie, ou un domaine équivalent.
- Expérience souhaitée en caractérisation de composée organiques par méthodes spectroscopiques, et/ou séparatives et/ou de chimie analytiques.
- Une expérience tangible sur la question de la caractérisation de composés tétrapyrolliques serait un plus.
- Travaux avec des échantillons solides hétérogènes (préparation, manipulation, microscopie).
- Excellentes capacités de communication.
- Aptitude au travail en équipe.
- Autonomie, initiative et adaptabilité.
- Très bon niveau en anglais parlé et écrit.

Contexte de travail

Ce projet postdoctoral sera mené à IPANEMA laboratoire IPANEMA, qui est équipé avec tous les outils de pointe nécessaires, ainsi qu'au Muséum National d'Histoire Naturelle. Le projet impliquant également deux autres partenaires : l'unité de recherche BIOGEOSCIENCES et la société PorphyChem (toutes deux situées sur le campus de l'université de Bourgogne, à Dijon) pour la caractérisation et l'interprétation des biochromes par des analyses chimiques séparatives, des déplacements à Dijon seront organisés. IPANEMA est hébergé sur le site du synchrotron SOLEIL. Le chercheur post-doctorat sera amené à utiliser souvent les instrumentations de pointe au sein du synchrotron.
Le chercheur postdoctoral fera partie d'une équipe multidisciplinaire, qui inclut aussi bien des étudiants en doctorat, des stagiaires et de jeunes chercheurs, pour lesquels il pourra être sollicité pour assurer en partie leur supervision.
Ce projet postdoctoral sera mené à IPANEMA (CNRS, MC, UVSQ, MNHN) et au Muséum National d'Histoire Naturelle.
Unité de recherche et de service, IPANEMA est la plateforme européenne de recherche sur les matériaux anciens (CNRS, ministère de la Culture et de la Communication, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), située sur le site du synchrotron SOLEIL (plateau de Saclay, région du sud de Paris). IPANEMA est unique au monde en ce qu'elle est exclusivement consacrée à l'étude des matériaux anciens (matériaux de l'archéologie, des paléo-environnements, de la paléontologie et du patrimoine culturel) et localisée sur un grand instrument. IPANEMA soutient les scientifiques qui étudient les matériaux anciens, et développe ses propres activités de recherche, qui portent sur l'imagerie avancée et l'analyse spectroscopique de matériaux anciens, et le traitement des données statistiques. Le projet prend idéalement place au démarrage de la ligne PUMA (Photons utilisés pour les matériaux anciens), opérée par SOLEIL et IPANEMA.

Contraintes et risques

Horaires décalés possible ponctuellement dans le cadre d'expériences scientifiques.

On en parle sur Twitter !