En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre USR3278-MARBRA-002 - H/F - Planification sythématique des zones de protections fortes

H/F - Planification sythématique des zones de protections fortes


Date Limite Candidature : mercredi 4 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : USR3278-MARBRA-002
Lieu de travail : PERPIGNAN
Date de publication : mercredi 14 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2110 € brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La France, comme les 193 pays membres de la Convention sur la Diversité Biologique (CBD), a ratifié en 2011 les objectifs d'Aichi. L'objectif 11 stipule notamment la création d'un réseau d'espaces protégés représentant 10% de la surface marine d'ici 2020. A l'heure du bilan, la France, deuxième espace maritime mondial, a largement rempli cet objectif avec 34% de ses eaux actuellement sous protection, mais seulement 1.6% possèdent des réglementations permettant des bénéfices écologiques. La nouvelle stratégie de la CBD pour l'horizon 2030 adoptée par la France, consiste à protéger 30% de ses eaux marines (objectif déjà atteint), dont 10% en protection forte afin de pallier à ces manques. Ces Zones de Protection Forte (ZPF) ont été défini dans le cadre de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM) selon 5 critères, dont 3 sont déjà remplis dans le cadre du Parc Naturel Marin (PNM) du Golfe du Lion: le Parc est formellement établi, et possède un plan de gestion détaillé qui a notamment identifié les zones à fort enjeux de biodiversité, candidates à la protection forte. Les deux critères restants sont le suivi des activités, qui viendra après la mise en place de ces ZPF, et la réduction/suppression des pressions liées à certaines activités.

Activités

L'identification des activités humaines prenant place dans un lieu donné, des pressions qui en résultent et de leurs impact sur l'écosystème est indispensable dans le cadre d'une gestion écosystémique, afin de disposer d'indications sur la répartition spatiale et l'intensité des impacts dû aux activités humaines, mais aussi pour les intégrer dans des outils de planification basé sur les compromis entre protection de la biodiversité et usage humains. L'ingénieur d'étude aura pour tâche de :
- Rassembler/créer les données disponibles/manquantes sur les usages humains et la biodiversité au sein du PNM
- Spatialiser l'intensité des pressions dû aux différentes activités humaines s'y déroulant
- Fournir une cartographie de l'impact cumulé dû aux activités humaines à une résolution spatiale pertinente pour éclairer les discussions des groupes de travail
- Fournir une estimation de l'incertitude associée à cette répartition en fonction des hypothèses et des données utilisées
- Proposer des scénarios de gestion, évolutifs en fonction des différentes discussions au sein des groupes de travail, en s'appuyant sur les concepts de la planification spatiale systématique et d'outils de priorisation.

Compétences

Analyses spatiales, SIG, Analyses de données, conservation.

Contexte de travail

Criobe de Perpignan

On en parle sur Twitter !