En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPS855-NADAMA1-001 - (H/F) Ingénieur d'études en Instrumentation / Metrologie / Intégration d'instruments scientifiques

(H/F) Ingénieur d'études en Instrumentation / Metrologie / Intégration d'instruments scientifiques


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPS855-NADAMA1-001
Lieu de travail : MEUDON
Date de publication : vendredi 11 septembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2151 et 2350€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet Ballons STRATEOLE, au sein de l'équipe Projet SDLA (DT-INSU, GSMA), l'ingénieur-e aura pour mission d'apporter ses compétences à l'intégration, aux tests et à la calibration de Spectromètres à Diode Laser.
Le/la candidat-e aura ainsi en charge l'ensemble de l'intégration et des tests des instruments Pico-SDLA en vue de leur mise en œuvre finale.

Activités

•Intégrer les instruments spectromètres à Diode Laser en vue de leur utilisation sur Ballons
•Développer / Mettre au point un banc de test pour effectuer la recette des instruments
•Procéder à des tests thermiques des éléments critiques (notamment en chambre froide)
•Rédiger les rapports d'intégration et de tests

•Calibrer les diodes laser à l'aide d'un lambda mètre
•Analyser les données obtenues
•Rédiger les rapports de calibration associés

•Mettre en œuvre les instruments lors des tests de recette des nacelles de vol
•Mettre en œuvre les instruments sur le terrain en collaboration avec l'équipe projet

•Gérer les aspects financiers des moyens techniques associés à ces activités
•Planifier les opérations en conformité avec le planning du projet

•Coordonner les relations aux interfaces, organiser l'échange d'informations avec les spécialistes des domaines techniques mobilisés dans l'expérience

Compétences

Connaissances
• Techniques et sciences de l'ingénieur (instrumentation, métrologie) (connaissances approfondies)
• Techniques et sciences de l'ingénieur (électronique, logiciel, optique) (connaissances générales)

• Sciences physiques (connaissances approfondies)
• Dispositifs expérimentaux (connaissances approfondies)
• Techniques de présentation écrite et orale
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)
Compétences opérationnelles
• Utiliser les logiciels spécifiques au domaine (LabVIEW, Excel, Python)
• Respecter les conditions d'utilisation des dispositifs expérimentaux
• Aptitude au travail en équipe projet
• Appliquer les procédures d'assurance qualité
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
• Assurer une veille technologique

Contexte de travail

La Division Technique (DT) de l'Institut National des Sciences de l'Univers (INSU) est une Unité Propre de Service (UPS 855) du CNRS. Elle regroupe une cinquantaine d'agents (ingénieur, technicien ou administratif), et une vingtaine de marins. La DT assure de nombreuses tâches au niveau national, parmi lesquelles :
- La mise en œuvre d'une flotte de sept navires côtiers ;
- la mise à disposition d'un parc d'instrumentation océanographique hauturière et côtière (matériel d'hydrologie, de mouillage, de prélèvement) pour les laboratoires effectuant des mesures à la mer;
- la gestion et mise en œuvre de gliders océaniques pour les laboratoires français ;
- la maintenance et la mise à disposition d'un parc géophysique mobile ;
- le développement et la maintenance de nombreux instruments nationaux.

En outre, la DT contribue à la réalisation de projets techniques pour les laboratoires.
Les personnels de la DT sont répartis sur trois sites :
- Meudon : soutien aux laboratoires pour le développement d'instruments aéroportés (lidars,...), embarqués sous ballons (spectromètres à diode laser,...), océanographiques (capteurs de pCO2,...), spatiaux (pour ExoMars, Juice ...).
- La Seyne-sur-Mer : mise en œuvre des gliders, équipement fond de mer, instrumentation pour les bateaux, carottage, développement informatique. .
- Brest : parc océanographique et instrumentation à forte composante océanographique.


L'ingénieur-e recruté sera localisé sur le centre de Meudon Bellevue, et intégrera l'équipe projet Pico-SDLA.
Il/Elle aura idéalement un DUT Mesures Physiques complété d'une licence Pro Métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité.

Il/Elle interagira directement avec le chef de projet et aussi avec les spécialistes métiers du projet (électronique, mécanique…).

La famille d'instruments Pico-SDLA est impliquée dans le programme STRATEOLE-2 du CNES. Les instruments Pico-SDLA sont des spectromètres à diode laser capables de mesurer in-situ la concentration de vapeur d'eau et de dioxyde de carbone par spectrométrie à absorption directe.
Le programme STRATEOLE-2 consiste à étudier l'atmosphère terrestre entre 18-20 km d'altitude dans la ceinture équatoriale. Des ballons, équipés d'instrumentation scientifique, parcourent la moyenne atmosphère lors de vols de longue durée (durée: 2-3 mois) afin de réaliser des mesures de concentration, de caractéristiques physiques et chimiques de cette couche atmosphérique.
Dans le cadre de ce programme, quatre instruments Pico-SDLA seront fournis pour la première campagne scientifique qui aura lieu entre Octobre et Décembre 2021 et quatre supplémentaires pour la campagne scientifique de 2024.

Le/la candidat-e aura ainsi en charge la finalisation de la préparation des instruments Pico-SDLA en vue de leur intégration à Meudon, puis ponctuellement à la Plateforme d'Intégrations et de Tests de Guyancourt. D'autres déplacements en France, en Europe ou hors Europe (<15jours), pourront être prévus pour la mise en œuvre de ces instruments, notamment pour la campagne scientifique STRATEOLE-2.

On en parle sur Twitter !