En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR8001-LAUBAR-004 - Ingénieur-e en caractérisation de composants électroniques de puissance (H/F)

Ingénieur-e en caractérisation de composants électroniques de puissance (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-LAUBAR-004
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 17 janvier 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2076,88 € et 2648,01 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+4
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au sein de la Plateforme Caractérisation du LAAS et en collaboration avec un ingénieur de recherche, l'ingénieur(e) sera chargé(e) de gérer un ensemble d'expérimentations de caractérisation de composants semi-conducteurs destinés à l'électronique de puissance (jusqu'à 10kV).

Activités

Il (elle) devra :
- développer des expérimentations de caractérisation électrique en participant au processus d'achat, réception, installation, mise en service des équipements
- mettre au point des procédés de mesure en respectant les règles de sécurité des utilisateurs
- rédiger les notices techniques
- accueillir et former les utilisateurs à l'utilisation de bancs de cette plateforme de caractérisation
- assurer la maintenance d'équipements
- réaliser des campagnes de caractérisation et les analyses associées

Compétences

Techniques :
- Connaissances approfondies en instrumentation dédiée à la caractérisation de composants/circuits électroniques
- Connaissances de la physique des semiconducteurs
- Outils informatiques / logiciels : Labview apprécié

Générales :
- Compétences linguistiques : anglais niveau B1 à B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues
- Qualités rédactionnelles : savoir rédiger des notices techniques
- Aptitude au travail en équipe
- Capacité à travailler dans le respect des règles et procédures
- Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte

Contexte de travail

Le Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes, unité propre du CNRS (LAAS-CNRS), comprend 610 personnes, dont 204 chercheurs et enseignants chercheurs, 204 doctorants, 22 post-docs, 150 ITA, ainsi que des chercheurs temporaires et des affiliés.
Les 26 équipes de recherche du laboratoire se répartissent en 8 départements scientifiques avec 4 thématiques de recherche : les micro et nano-systèmes, la robotique, l'informatique et l'automatisme.
Pour assurer le soutien aux activités de recherche, les ITA sont affectés dans des services placés directement sous l'autorité du directeur.
L'ingénieur-e sera affecté-e dans le service I2C « Instrumentation, Conception, Caractérisation » composé de 26 agents. Ce service gère en particulier une plateforme de caractérisation, essentiellement destinée à l'étude des composants et systèmes élaborés par les chercheurs du LAAS. Cette plateforme comprend 4 zones (électrique, hyperfréquence, optique, biologie/chimie) réparties dans plusieurs salles (plus de 1250m² au total).
L'ingénieur-e recruté-e interviendra dans la zone électrique de cette plateforme de caractérisation, sous la responsabilité de l'ingénieur responsable de cette même zone.
Il/elle sera amené-e à échanger et collaborer régulièrement avec du personnel technique des autres zones de cette plateforme pour répondre à des demandes provenant d'utilisateurs du laboratoire ou de partenaires académiques et/ou industriels.

La durée de ce recrutement est d'un an, renouvelable (2 fois).

On en parle sur Twitter !