En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR8001-CHRBER-001 - Offre de Postdoc (H/F) : Scaffolds électromécaniques pour l'ingénierie tissulaire cardiaque

Offre de Postdoc (H/F) : Scaffolds électromécaniques pour l'ingénierie tissulaire cardiaque

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 12 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-CHRBER-001
Lieu de travail : TOULOUSE,TOULOUSE
Date de publication : jeudi 1 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 4 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 et 3054 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce projet est de produire une plateforme de croissance et de maturation de microtissus cardiaques pour des modèles organotypiques réalistes dans des états sains et malades. À cette fin, un microenvironnement biomimétique qui fournit tous les stimuli nécessaires pendant la différenciation et la maturation des cellules souches pluripotentes induites par l'homme (hiPSC) en cardiomyocytes (CM) sera développé. En particulier, des matrices à base de polymères électroactifs ioniques seront fabriquées et combinées avec des membranes bioactives pour optimiser la différenciation des hiPSC en CM de type adulte. Ces matrices seront ensuite intégrées dans un dispositif imprimé en 3D et /ou dans un bioréacteur pour permettre un suivi continu de la fonction cardiaque (contractilité). Cette plateforme sera utilisée pour simuler des tissus cardiaques sains et malades (cardiomyopathie et arythmie), ainsi que des tissus sains dans des environnements défavorables (sous stress mécanique). Elle permettra de développer des modèles cardiaques plus réalistes qui aideront à faire progresser la compréhension des maladies cardiaques et le développement des méthodes de traitement.

Activités

Votre tâche principale consistera à développer et à caractériser des matrices électromécaniques en polymères électroactifs ioniques. Ces matrices fourniront une stimulation électrique et mécanique lors de la différenciation des cardiomyocytes. Des déformations mécaniques seront générées par l'expansion et la contraction d'un polymère conducteur électroactif sous champ électrique alternatif dans des milieux de croissance de cultures cellulaires. Les performances électromécaniques de la matrice seront étudiées en fonction des propriétés du polymère conducteur et des fibres sur lesquelles il est déposé. Les paramètres d'actionnement à étudier sont la contrainte, la déformation et la durée de vie de la matrice sous sollicitation électrique et mécanique cyclique. Des tests de biocompatibilité des matrices électromécaniques seront effectués avant leur intégration dans un dispositif fonctionnel fabriqué par impression 3D avec des capteurs de déformation et des matrices bioactives pour étudier la maturation des CM.
Tout ce travail sera effectué en forte interaction et collaboration avec les autres partenaires du projet.

Compétences

Vous avez un doctorat en électrochimie, chimie des polymères, biomatériaux, science des matériaux ou similaire avec des connaissances en actionnement et détection mécanique (actionneurs souples, muscles artificiels) avec des publications dans des journaux à fort facteur d'impact. Une expérience en culture cellulaire et dans le domaine des organes sur puce sera un plus. Une maîtrise courante de l'anglais, tant à l'oral qu'à l'écrit, est nécessaire.

Contexte de travail

Le travail s'effectuera dans le cadre du projet européen H2020 “EMAPS-Cardio” constitué d'un consortium multidisciplinaire de laboratories académiques (LAAS, CSEM, IMC) et de partenaires industriels localisés en France, Suisse, Lituanie, Portugal, République Tchèque, Espagne, et Allemagne (OSPIN, BIOFABICS, INOCURE, VERTECH, EURICE, BIOTALENTUM, EURECAT).

Le travail se déroulera au LAAS à Toulouse dans l'équipe MEMS du département MNBT du LAAS (https://www.laas.fr/public/fr/MEMS).

Le Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes (LAAS-CNRS) de Toulouse comprend près de 700 personnes. Les activités du laboratoire se répartissent en six départements couvrant l'informatique, la robotique, l'automatique, les hyperfréquences et la photonique, la gestion de l'énergie et les micro-nanosystèmes et micro-nanotechnologies. Le laboratoire est doté de plateformes techniques et expérimentales de premier plan permettant de mener une recherche à forte composante technologique et appliquée, en particulier dans le domaine des composants microsystèmes et électroniques, allant de l'élaboration des matériaux et de la fabrication des dispositifs à la caractérisation des circuits et des systèmes.

On en parle sur Twitter !