En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR5301-ISACAL-119 - Ingénieur de recherche en chimie/biochimie (H/F)

Ingénieur de recherche en chimie/biochimie (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 11 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur de recherche en chimie/biochimie (H/F)
Référence : UPR5301-ISACAL-119
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 19 février 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2782.84 € et 2940.88 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
BAP : Sciences chimiques et Sciences des matériaux
Emploi type : Ingénieur-e en analyse chimique

Missions

Les polysaccharides sulfatés présents dans les micro- et macro-algues (i.e. agars, carraghénanes etc.) ou sécrétés par les bactéries marines représentent la biomasse marine la plus abondante. Même s'ils sont moins abondants dans les organismes terrestres, les polysaccharides sulfatés sont impliqués dans de nombreuses voies biologiques importantes (i.e. les glycoaminoglycanes). Les sulfatases sont des enzymes qui catalysent l'hydrolyse des groupes ester sulfate. Ces enzymes sont impliquées dans le remodelage et la dégradation des polysaccharides sulfatés. Malgré le grand nombre de gènes de sulfatase séquencés durant les programmes génomiques et métagénomiques, très peu ont été caractérisées biochimiquement et étudiées au niveau moléculaire par cristallographie.
L’objectif du projet sera d’étudier des sulfatases potentiellement impliquées dans les voies de dégradation des polysaccharides d’origine marine. Environ 200 enzymes sélectionnées par des analyses bioinformatiques, seront produites par surexpression hétérologues. Les enzymes purifiées seront criblées sur une collection de poly- et oligo-saccharides sulfatés. Les modalités de dégradation seront analysées par des approches de chromatographie et de RMN.

Activités

La personne recrutée aura pour mission 1) des préparer des substrats poly- et oligo-saccharides sulfatés, 2) de produire de façon hétérologue et de purifier des sufatases. 3) Les enzymes solubles seront criblées sur une collection de substrats. Les enzymes les plus intéressantes seront analysées par des approches de biochimie moderne (e.g. chromatographie, RMN…). Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un projet collaboratif (ANR) et la personne recrutée sera amenée à présenter ses résultats.

Compétences

La personne recrutée aura une formation de niveau bac+5 de chimie/biochimie. Une expérience dans les l’étude des polysaccharides et/ou des enzymes impliquées dans leur dégradation serait apprécié. L’étude de nombreuse cibles enzymatique et le travail avec une collection de substrat exige de la rigueur et de l’organisation.

Contexte de travail

La personne recrutée travaillera 38.5 heures hebdomadaire et bénéficiera de 44 jours de congés payés ainsi que des différents avantages qu’offrent le CNRS (forfait mobilité, aide au transport...).

Les travaux seront réalisés dans un laboratoire du CNRS : le Centre de Recherche sur les Macromolécules Végétales (CERMAV) spécialisé dans la recherche en glycoscience (https://www.cermav.cnrs.fr/).

Le CERMAV est localisé sur le campus de Grenoble, accessible rapidement depuis le centre-ville en vélo ou transports en commun. Située au cœur des Alpes, Grenoble est une ville jeune et universitaire offrant aux amateurs de nature de multiples activités de plein air, été comme hiver.