En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR5301-ISACAL-077 - Chercheur en physico-chimie et/ou microscopiste en champ proche H/F

Chercheur en physico-chimie et/ou microscopiste en champ proche H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 1 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR5301-ISACAL-077
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 10 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 11 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663.79 et 3783,24 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La personne recrutée étudiera ces MFC via l'imagerie électronique (SEM/TEM) et la tomographie à rayons X. Après fonctionnalisation de la sonde colloïdale avec une couche de cellulose, la spectroscopie de force en milieu contrôlé sera appliquée sur la plateforme SPM de l'ICMG afin de mesurer localement l'adhésion. En parallèle, un effort sera fait pour développer un programme d'analyse des données SEM et SPM.

Activités

Comprendre et maîtriser les interactions entre deux couches (nano)cellulosiques (MFC) lors du séchage reste un enjeu majeur pour favoriser et consolider de nombreux procédés d'adhésion utilisés dans l'industrie pour le renforcement des matériaux à base de MFC ou l'amélioration de leurs propriétés barrières. Il a longtemps été admis qu'après l'hydratation, les forces capillaires et les liaisons hydrogène dominent cette adhésion, mais l'importance des forces électrostatiques et de van der Waals ont récemment été mises en évidence. En identifiant les forces présentes lors du séchage et leur pertinence à grande échelle, ce projet PolyNat déterminera l'effet du processus sur l'adhésion en relation avec les propriétés intrinsèques des couches. Une approche microscopique sera mise en place en combinant plusieurs analyses expérimentales. Le CTP (centre technologique du papier) et le FCBA produiront d'abord diverses couches cellulosiques ayant des fibres aux propriétés différentes (taille, composition, etc.).

Compétences

Un diplôme de doctorat en physico-chimie ou dans une discipline connexe est requis.
Le ou la candidat(e) doit être motivé(e), avoir une bonne dextérité avec un certain goût pour la réalisation d'expériences fines. Il/elle doit savoir prendre des initiatives et aimer communiquer afin de pouvoir échanger avec les différents partenaires du projet. Une expérience dans un ou plusieurs des domaines suivants est nécessaire :
- Microscopie à champ proche et spectroscopie de force.
- Microscopie électronique
- Informatique pour l'analyse d'images et le traitement de données

Contexte de travail

La recherche au CERMAV (https://www.cermav.cnrs.fr) concerne l'étude des polysaccharides (polymères naturels à base de sucre), la (bio-)synthèse d'oligosaccharides biologiquement actifs, l'utilisation de la biomasse et la production de matériaux nanocomposites ou à base de glycopolymères. Au sein de ce laboratoire, l'équipe 'Structure et Propriétés des Glycomatériaux' (SPG) suit une approche multi-échelle pour l'étude des polysaccharides à l'état solide (cellulose, amidon, chitine, etc.) qui s'étend de la description atomistique des glycomatériaux naturels ou artificiels à la détermination de leurs propriétés structurelles et fonctionnelles. L'expertise du SPG couvre un large éventail de domaines de la science des matériaux, notamment la cristallographie, la physico-chimie des colloïdes et des polymères et le développement des matériaux. Différentes techniques de caractérisation sont appliquées telles que la microscopie en champ proche et les microscopies électroniques, la diffusion et la réflectivité des rayons X et des neutrons, la RMN à l'état solide.

On en parle sur Twitter !