En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3346-NADMAA-022 - POST-DOC (H/F) en contrôle d'écoulement turbulent - M/F

POST-DOC (H/F) en contrôle d'écoulement turbulent - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3346-NADMAA-022
Lieu de travail : FUTUROSCOPE
Date de publication : lundi 29 juin 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2688 € à 3054 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS-Laboratoire PPRIME, situé au Futuroscope,le post-doctorant, dans le cadre du programme européen DJINN (Decrease Jet Installation Noise), le Post-Doctorant participera à l'élaboration d'une expérience de contrôle d'un système comprenant l'interaction d'un jet turbulent avec le bord de fuite d'un profil d'aile.

Le projet EU DJINN est un consortium de 13 partenaires dont les acteurs principaux de l'aéronautique en Europe. Les objectives du projet sont d'avancer la compréhension et modélisation du bruit d'installation. Plus d'information sur le site web https://djinn.online/

Activités

L'objectif du contrôle est d'atténuer des mécanismes de diffraction, et rayonnement sonore associé, qui surviennent quand un jet turbulent effleure le bord de fuite d'un profil d'aile.

Le(a) candidat(e) devra construire une loi de contrôle par le biais d'une analyse linéaire (resolvent) de l'écoulement moyen, et par une approche empirique basée sur l'identification de système.
Ensuite la stratégie de contrôle devra être implémentée sur un démonstrateur en soufflerie.

Compétences

Le(a) Post-doctorant(e) devra posséder des connaissances et de l'exprience dans les domaines suivants :
- mécanique des fluides,
- aéroacoustique,
- stabilité linéaire et contrôle.

Contexte de travail

L'UPR 3346 « Institut Pprime » créée au 1er janvier 2010 dépend de l'INSIS au CNRS en tant qu'opérateur ; l'INP est institut secondaire. Une convention spécifique reconnaît les trois établissements, CNRS (tutelle), Université de Poitiers et ISAE-ENSMA (partenaires). Les effectifs sont autour de 600 : 200 EC, 40 chercheurs, 100 ITA/IATOS, 180 doctorants et 40 CDD.

Le travail de recherche sera effectué au sein du département D2-FTC, Fluides, Thermique et Combustion, ce qui correspond à un continuum allant de la mécanique des fluides, inertes, anisothermes, réactifs, aux effets liés à des propriétés physiques complémentaires de la thermique, combustion et détonique.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée, en France et à l'étranger, sont à prévoir.

Informations complémentaires

=> Contrat renouvelable 12 mois.
--------------
=> Information coronavirus :
Le CNRS se réserve le droit de reporter la date de recrutement en fonction de l'évolution de la situation en France.

On en parle sur Twitter !