En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3266-VERMAR-038 - H/F Ingénieur(e) débutant en électronique numérique appliquée aux Hautes Fréquences

H/F Ingénieur(e) débutant en électronique numérique appliquée aux Hautes Fréquences


Date Limite Candidature : lundi 9 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3266-VERMAR-038
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : lundi 19 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 109 € et 2 228 € si expérience de 3 à 5 ans brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur(e) s'occupera de l'aspect système et de la programmation embarquée des équipements de génération de puissance HF pour les accélérateurs, sous la supervision du ou des référents techniques HF.
Il /elle s'impliquera principalement sur les équipements nouvellement mis en service dont la programmation voire l'architecture est susceptible d'être modifiée, comme les amplificateurs de puissance des cavités supraconductrice, dont la mise à niveau est indispensable.
Sa connaissance des systèmes et du métier HF est amenée à grandir avec l'expérience.
Il/elle participera, à terme, aux astreintes HF sur les équipements dont il aura la connaissance.
Il/elle assistera les membres du groupe lors des contrôles et essais périodiques des équipements HF.

Activités

• Assurer le diagnostic et préconiser les améliorations nécessaires des systèmes HF de l'accélérateur SPIRAL2, pour les aspects liés à l'électronique numérique, la programmation embarquée et les interfaces (automate concentrateur, contrôle commande).
• Participer à la maintenance préventive et aux rénovations éventuelles de ces matériels.
• Aider sur les aspects de programmation aux rénovations des systèmes cyclotrons.
• Acquérir, à terme, la maitrise du fonctionnement du Low Level RF..
• Suivre les règles d'assurance qualité, et en particulier des règles liées aux systèmes de sécurité.
• Rédiger des documentations techniques (comptes rendus, notices, renseignements du système GMAO)
Effectuer des astreintes techniques sur les équipements précités.

Compétences

• Formation en électronique numérique et des méthodologies de développements associées, en particulier, connaissance approfondie d'au moins un des domaines suivants : automates programmables, systèmes embarqués, logique câblée, logique FPGA.
• Connaissance théorique et éventuellement pratique en électronique analogique, et en particulier de la théorie HF (antenne, propagation).
• Maitrise des outils de mesure du domaine (analyseurs de spectre, générateurs, oscilloscopes)
• Notions de compatibilité électromagnétique (CEM)
• Apte à un travail en groupe et au partage d'informations
• Gout pour le travail dans un laboratoire de recherche en physique
• Connaissance des méthodes d'assurance qualité
• Maitrise de l'anglais technique

Contexte de travail

Le « Grand Accélérateur d'Ions Lourds » est aujourd'hui l'un des quatre plus grands laboratoires de recherche au monde dédié à la recherche utilisant des faisceaux d'ions. Les champs de recherche portent sur des applications allant de la radiothérapie, à la physique de l'atome et de son noyau, et de la matière condensée à l'astrophysique. Dans le domaine de la physique nucléaire, GANIL a permis de réaliser de nombreuses découvertes sur la structure des noyaux atomiques, concernant leurs propriétés thermiques et mécaniques et concernant les noyaux dits « exotiques » que l'on ne trouve pas à l'état naturel sur Terre.
Le GANIL (environ 280 personnes) est situé en France, dans la ville de Caen, en Basse-Normandie. Il est géré conjointement, au sein d'un Groupe d'Intérêt Economique (GIE) par le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant que laboratoire hôte national, GANIL est au service de la communauté scientifique nationale, européenne et internationale.

Le Groupe Equipements Faisceau, formé suite à la réorganisation de 2019, est héritier – entre autres - de l'activité HF qui voit son activité fortement augmenter avec la mise en service de l'accélérateur SPIRAL2. Les équipements à la charge du groupe dans ce domaine sont complexes et au cœur du procédé accélérateur. Ces équipements se subdivisent en plusieurs domaines de l'électronique : la génération de puissance (fort courant, forte tension), les équipements HF de modulation et de protection (drivers de puissance, tubes, circulateurs), des émetteurs HF (cavités, RFQ…) et de la logique rapide de contrôle et de communication. Cette dernière partie a pris une ampleur importante dans les systèmes utilisés sur SPIRAL2, et l'équipe actuelle a du mal à faire face à cette problématique assez diversifiée.
Un ingénieur(e) débutant dans le domaine de l'électronique numérique, apte à se former sur le domaine de le HF permettrait de répondre à ces problématiques de manière suivie, et donnerait du temps au membres de l'équipe pour les aspects purement HF qui demandent une forte expérience métier. Ce type d'aide est également souhaité sur certaines rénovations prévues pour l'accélérateur Cyclotrons.

On en parle sur Twitter !