En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3079-ISIDAS-006 - Ingénieur Etude en Radiochimie H/F

Ingénieur Etude en Radiochimie H/F


Date Limite Candidature : vendredi 20 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3079-ISIDAS-006
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : vendredi 29 avril 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2109 € et 2372€ bruts mensuels selon expérience du candidat
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au CNRS, au sein du laboratoire "Conditions Extrêmes et Matériaux : Haute température et Irradiation d'Orléans - CEMHTI (UPR 3079), l'équipe DEFIR " DEFauts, Impuretés et Radiotraceurs" recrute un(e) Ingénieur(e) d'études pour participer au projet ANR MANGA portant sur le développement de la production de 52Mn (radionucléide de demi-vie 5.6jours) pour des applications en imagerie bimodale IRM/TEP.

Il/elle participera à la production du 52Mn (irradiation, séparation, radiomarquage) et améliorera les méthodes de séparations pour le 52Mn (protocole, synthèse de matériaux) afin d'obtenir un produit de haute pureté (activité molaire apparente (AMA)) en collaboration avec l'ingénieur de recherche radiochimiste du CEMHTI.

Activités

- Préparer et traiter des cibles irradiées avec un accélérateur
- Améliorer la pureté du 52Mn final : élaborer des nouveaux protocoles, synthétiser des résines
- Mise à jour automate ACCRA (automatisation de séparation)
- Mettre en place une ICP-optique
- Dépouiller les résultats bruts, les mettre en forme et les présenter. Tenir un cahier de laboratoire.
-
- Doser des échantillons par des techniques dites ultra-traces : spectrométrie gamma et ICP-optique
- Participer aux radiomarquages avec 52Mn
- Valider les essais de séparations par ICP-optique et ou par spectrométrie gamma
- Préparer les manipulations de routine (résines, conditions de manipulation, réactifs, poste de travail …)
- Rédiger les procédures expérimentales, notes techniques, rapports d'analyse, modes opératoires, fiches
- Assurer la bonne tenue de la salle de radiochimie ainsi que l'entretien des appareils utilisés
- Veiller au respect des règles d'hygiène et de sécurité liées aux domaines d'activités

Compétences

- Connaissances approfondie en radioactivité
- Connaissances approfondie en chimie analytique (techniques séparatives : ICP-MS, HPLC, CCM…),
- Connaissances générales en chimie minérale (chimie des solutions, résines…)
- Connaissances de base en chimie organique (radiomarquage, synthèse de précurseur , de résines…)
- Connaissances des règles d'hygiène et sécurité liées aux techniques et produits utilisés
- Maîtrise de l'outil informatique pour mise en forme des résultats (Excel, Powerpoint, Origin, Genie 2000)
- Savoir appliquer les règles d'hygiène et de sécurité liées au domaine
- Savoir rédiger des documents (rapports d'analyse, modes opératoires, fiches, procédures)
- Savoir présenter ses résultats en français et en anglais
- Compétences en langue : lecture/compréhension d'articles de base en anglais + parlé pour discussions scientifiques
- Bon relationnel, travail en équipe, autonome
- Notions de base sur les concepts de qualité appliqués aux techniques d'analyse chimique.
- Notions d'électronique et automatisme serait un plus
- Valorisation des résultats de la recherche par des présentations orales et écrites

Contexte de travail

Le CEMHTI, situé sur le campus CNRS d'Orléans est une unité propre de recherche du CNRS répartie sur deux sites proches (Haute température et Cyclotron) et regroupant environ 110 personnes. Le laboratoire exploite un accélérateur de particules, le cyclotron.

L'agent recruté réalisera ses missions sur les deux sites du laboratoire : Cyclotron (principalement) et Hautes Températures (synthèse de résines). Il sera placé sous l'autorité de l'ingénieur de recherche responsable de l'activité de radiochimie.

Date limite de réception des candidatures fixée au : 15 juin 2022

Contraintes et risques

L'agent exercera son activité sur un poste de travail exposé aux rayonnements ionisants. Il/elle sera classé(e) travailleur exposé(e) catégorie B.
De par son activité, l'agent pourra être amené à effectuer certaines manipulations en dehors des horaires normaux et de façon très ponctuelle.
L'installation étant classée en zone contrôlée, l'agent devra respecter les consignes de sécurité dans le domaine de la radioprotection

On en parle sur Twitter !