En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-ELOBER-070 - Post-doctorat (H/F) - Collective modes des ordres électroniques quantiques

Post-doctorat (H/F) - Collective modes des ordres électroniques quantiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 8 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR2940-ELOBER-070
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 17 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 13 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2805 € et 3963 € mensuels bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Département de Matière Condensée et Basses Temperatures de l'Institut Néel (laboratoire CNRS de recherche fondamentale en physique de la matière condensée), situé à Grenoble/France, offre une position de postdoc pour travailler sur les modes collectives des ordres électroniques quantiques, tels que supraconductivité et onde de densité de charge, par spectroscopie Raman, dans le contexte d'un projet européen ERC financé HiggS².

Activités

Le post-doc travaillera sur des composés 3D (bulk), comme des supraconducteurs aux propriétés électroniques et structurales non-conventionnelles, dans le but de rechercher et comprendre ces modes collectifs, parfois présentant des analogies avec les particules fondamentales de la physique des hautes énergies (Physique de Higgs).
Il conduira une recherche expérimentale utilisant la spectroscopie Raman en conditions extrêmes, à basse température et haute pression, utilisant principalement des cellules à enclumes diamants, et éventuellement sous fort champ magnétique (dans des plateformes européennes). Le postdoc sera impliqué dans l'amélioration du montage expérimental en labo pour atteindre des conditions de mesures uniques.

Compétences

Votre profil :
- Le candidat possèdera une excellente thèse en matière condensée ancrée dans la physique des ordres quantiques / systèmes à fortes corrélations électroniques.
- Des compétences solides en conditions extrêmes (basse température/haute pression/haut champ magnétique et/ou spectroscopie) sont requises.
- Avoir démontré la capacité de conduire une recherche innovante et efficace par des publications de qualité (nombre relativement au niveau de carrière) dans des revues à comité de lecture ou des pre-prints.
- Être capable de travailler collaborativement avec les autres membres de l'équipe (chercheurs, ingénieurs, techniciens).
- Le candidat devra communiquer les résultats du projet lors de conférences et par l'écriture d'articles scientifiques. Une excellente maîtrise de l'anglais (oral et écrit) ainsi que la capacité de communiquer les résultats scientifiques est indispensable.

Contexte de travail

LIEUX ET INFRASTRUCTURE
L'Institut Néel : L'Institut NEEL est une Unité propre de recherche du CNRS (UPR2940) conventionnée avec l'Université grenoble Alpes. C'est l'un des plus grands instituts de recherche français pour la recherche fondamentale en matière condensée, enrichi par des activités interdiscipinaires à l'interface de la chimie, ingénierie et biologie. Il emploie 450 personnes dont 175 chercheurs.
Nous sommes situés sur le Campus CNRS de Grenoble, au centre d'un environnement unique, scientifique, industriel et culturel, au cœur des Alpes françaises.
La recherche sera conduite dans le groupe exprimental du Dr. Marie-Aude Méasson, lui-même appartenant à une large équipe “MagSup” (Magnetism and Superconductivity – 50 membres) qui se focalise sur des questions fondamentales de matière condensée grâce à des équipements à la pointe.

Informations complémentaires

Le salaire de post-doc est de € 2.805,35 - € 3.963,98 brut par mois selon l'expérience et la qualification.
Contrat initial : 13 mois (avec une possible extension sur un projet ERC financé, pour un total de 3 ans).


INFORMATION ET CANDIDATURE:
Pour candidater, merci d'envoyer les documents suivants dans un PDF unique (en anglais) :
(1) Lettre de motivation incluant la pertinence par rapport au projet scientifique
(2) CV incluant une liste complète de publications et communications
(3) Les contacts d'au moins 2 referees (et lettres de recommandation, si déjà disponibles)
La deadline pour les candidatures est fixée au 31 décembre 2022, mais le poste sera pourvu dès qu'un candidat sera retenu.

On en parle sur Twitter !