En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2357-PATACH-002 - Postdoctorat en biologie végétale (H/F)

Postdoctorat en biologie végétale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 14 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR2357-PATACH-002
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : vendredi 23 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2800€ et 3250€ bruts mensuel, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le(la) chercheur(se) recruté(e) mènera un projet qui vise à caractériser sur le plan fonctionnel et moléculaire la voie de signalisation des gibbérellines (GA), une classe de phytohormones. Pour ce faire, le(la) chercheur(se) étudiera par une approche génétique et moléculaire chez Arabidopsis, le rôle d'une famille de facteurs de transcription qui est interconnectée à la signalisation GA et qui contrôle la forme des plantes. Le(la) chercheur(se) s'appuiera sur les ressources génétiques et les compétences du laboratoire, et bénéficiera des infrastructures de l'institut.

Activités

Le(la) chercheur(se) devra mener à bien différentes étapes expérimentales du projet.
Ces activités incluent :
-La génération et l'analyse phénotypique et moléculaire de multiples mutants
-La réalisation d'expériences d'analyse biochimiques des protéines
-L'analyse statistique de données transcriptomiques

Compétences

-Connaissances approfondies sur les phytohormones, idéalement les gibbérellines
-Bonnes connaissances de la biologie du développement
-Connaissances approfondies en expérimentation végétale (culture, croisement, transformation)
-Maîtrise des techniques de biologie moléculaire, cellulaire et de biochimie
-Maîtrise du système CRISPR-Cas9 pour générer des mutants perte de fonction
-Capacité à travailler de manière autonome et rédiger des rapports
-Compétences en statistique et communication
-Travail collaboratif et esprit d'équipe

Contexte de travail

Le(la) chercheur(se) recrutée travaillera au sein de l'Institut de biologie moléculaire des plantes (IBMP). Cette unité propre du CNRS étudie les processus fondamentaux de la vie des plantes. Elle est composée de 16 équipes de recherche, 5 plateformes technologiques et 3 plateaux techniques et d'une centaine de chercheurs et enseignant-chercheurs. Le(la) chercheur(se) intégrera l'équipe « Gibbérellines et adaptation à l'environnement » dirigée par le Dr Patrick Achard (Directeur de Recherche CNRS), comprenant une ingénieure d'étude CNRS, un Maître de conférences et deux Doctorants.
Site web: http://www.ibmp.cnrs.fr/equipes/gibberellines-et-adaptation-a-lenvironnement/

Contraintes et risques

Le:/a candidat/e participera à la journée nouveaux entrants au cours de laquelle les consignes de sécurité à respecter lui seront expliquées

On en parle sur Twitter !