En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2357-PATACH-001 - Ingénieur(e) en biologie moléculaire des plantes (H/F)

Ingénieur(e) en biologie moléculaire des plantes (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2357-PATACH-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : vendredi 25 octobre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2050 à 2250 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La personne recrutée sera intégrée à l'équipe « Gibbérellines et adaptation à l'environnement » à l'Institut de biologie moléculaire des plantes et aura pour mission de cultiver et d'analyser des lignées d'Arabidopsis et de blé par des approches génétiques et moléculaires.

Activités

-Choisir, développer et adapter les protocoles de préparation et d'analyse d'échantillon de plantes
-Culture et suivi de plantes (Arabidopsis et blé) en environnement contrôlé (in vitro et en sol)
-Extraction, purification et analyse de protéines
-Analyse du niveau d'expression de gènes par PCR quantitative
-Analyse de la localisation tissulaire de protéines fluorescentes par microscopie confocal
-Purification et analyse de phytohormones
-Exploiter et présenter les résultats des analyses, en garantir le suivi et la qualité
-Encadrement d'étudiants

Compétences

-Connaissances approfondies en génétique et biologie moléculaire. Des connaissances en biochimie seront un atout. L'expérience en biologie végétale est requise
-Culture, transformation et analyse de plantes.
-Maîtrise des outils statistiques
-Rigueur, autonomie, dynamisme, bonne capacité à travailler en équipe
-Maîtrise de l'Anglais, lu, écrit, parlé

Contexte de travail

L'institut de biologie moléculaire des plantes (IBMP), une unité propre du CNRS, rassemble environ 150 personnes et constitue un pôle incontournable en matière de recherche et d'enseignement en biologie végétale. L'IBMP est situé au sein du campus de l'Université de Strasbourg, 12 rue Général Zimmer. L'équipe d'accueil (http://www.ibmp.cnrs.fr/equipes/gibberellines-et-adaptation-a-lenvironnement/) s'intéresse principalement aux mécanismes régis par les phytohormones gibbérellines, adaptant la croissance et le développement des plantes en réponse aux contraintes environnementales. L'équipe est constituée d'un chercheur CNRS, d'une Ingénieure d'étude CNRS, d'un Maître de conférences, d'un post-doc et de trois doctorants.

Contraintes et risques

Plein temps sur le site IBMP. Variabilité éventuelle des horaires de travail.

Informations complémentaires

Le contrat est un CDD de 6 mois. Les candidatures sont à déposer sur cette interface ; elles devront inclure un CV et une lettre de motivation résumant les intérêts du(de la) candidat(e) pour le poste, ainsi que les coordonnées d'un scientifique ou enseignant susceptible de fournir une recommandation.

On en parle sur Twitter !