En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9168-GRENOC-006 - Post-doctorant(e) en chimie inorganique moléculaire (H/F)

Post-doctorant(e) en chimie inorganique moléculaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 15 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9168-GRENOC-006
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : vendredi 24 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 3 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743,70 et 3896,74 € bruts mensuels selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le groupe du Dr. Grégory Nocton est installé au sein du laboratoire de chimie moléculaire (UMR 9168), UMR CNRS Ecole polytechnique. Le groupe travaille sur des complexes de lanthanides et d'actinides et a obtenu un financement européen (ERC) sur la synthèse de complexes organométalliques contenant de larges ligands carbonés aromatiques afin de fabriquer des complexes sandwich d'éléments du bloc f. L'objectif est d'étudier la liaison phi (faisant intervenir des orbitales f) dans ces composés ainsi que d'aller vers la synthèse de complexes multinucléaires dans lesquels les ions 4f et 5f sont proches.
La mission consistera à assister un.e doctorant.e pour la synthèse de nouveaux complexes et en leur caractérisation par de multiples méthodes dont la diffraction des rayons X, le magnétisme, la RPE, les spectroscopies RMN, UV-Vis-NIR et infra-rouge / Raman. La/le post-doctorant.e sera aussi en charge de la caractérisation par spectroscopie d'absorption en collaboration. De plus, elle/il aura la charge de la gestion opérationnelle du groupe de recherche du Dr. Nocton (www.gregory.nocton.fr). Il s'agit notamment d'encadrer les étudiants de masters et de licence et de veiller à la bonne tenue et au bon fonctionnement de la salle de synthèse selon les recommandations proposées par les financeurs et par la direction du laboratoire.

Activités

Le travail vise à superviser la synthèse et à effectuer la caractérisation de complexes originaux de lanthanides et d'actinides contenant des ligands aromatiques larges avec des méthodes de routine de spectroscopie inorganique disponibles sur place ainsi que des méthodes plus avancées en collaboration avec d'autres équipes. L'objectif principal est de parvenir à synthétiser des composés organométalliques de type sandwich de lanthanides à divers degrés d'oxydation avec les ligands cycloheptatriényle (C7H73-), cyclooctatétraenyle (C8H82-) et cyclononatétraenyle (C9H9-) ainsi que d'autres ligands aromatiques larges. Ces complexes seront ensuite étudiés par diffraction des rayons X, études magnétiques, RPE, spectroscopie RMN, UV-Vis-NIR et infra-rouge / Raman et par des techniques d'absorption X en collaboration avec des chercheurs en Europe et à l'université GeorgiaTech aux Etats-Unis. Des calculs théoriques seront effectués par la/le post-doctorant.e avec le soutien de collègues spécialistes en France.

Compétences

Cette bourse postdoctorale est financée par un projet européen et nous recherchons des candidats hautement motivés qui possèdent un doctorat en chimie inorganique moléculaire. Le(la) candidat(e) doit être bien formé(e) à la synthèse organométallique sous atmosphère inerte. De très bonnes connaissances en spectroscopie inorganique usuelle (rayons X, RMN, UV-Vis… etc) seront essentielles ainsi que des connaissances spécifiques du magnétisme, de la spectroscopie RPE et si possible des notions d'absorption X et de chimie théorique. Le candidat bénéficiera d'un environnement scientifique très motivant et convivial au sein d'un petit groupe de recherche (www.gregory.nocton.fr). Le/La candidat(e) devra également prendre part au travail et à la vie du groupe et être prêt et heureux de former des étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs.

Contexte de travail

Le(la) post-doctorant(e) sera intégré(e) au, LCM (UMR 9168) de l'Ecole Polytechnique, unité qui compte environ 35 personnes. Les thématiques de recherche développées dans ce laboratoire se situent à l'interface molécule-métal et concernent la réactivité des complexes de coordination et leur utilisation en catalyse. Tous les aspects, des plus fondamentaux aux plus appliqués, sont concernés. Une partie des programmes de recherche du laboratoire est mené en collaboration avec des groupes académiques internationaux (Allemagne, Hollande, Royaume Uni, USA,...). Le laboratoire bénéficie des avantages du campus de l'Ecole Polytechnique, au cœur du plateau de Saclay, réputé pour son excellence scientifique, et offre donc un cadre de travail agréable.

Contraintes et risques

Laboratoire de chimie avec tous les équipements personnels et collectifs de protection

Informations complémentaires

Le projet fait partie d'un ERC Consolidator Grant

On en parle sur Twitter !