En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9019-CHRBOU-012 - post-doctorant H/F pour étudier la contribution de la chromatine à la réparation des dommages causés par la fourche de réplication (H/F)

post-doctorant H/F pour étudier la contribution de la chromatine à la réparation des dommages causés par la fourche de réplication (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 30 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9019-CHRBOU-012
Lieu de travail : VILLEJUIF
Date de publication : jeudi 9 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2700 et 3800 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nous vous invitons à postuler pour un poste CDD Ingénieur d'études financé par ATIP/Avenir dans le laboratoire du Dr. Beatrice Rondinelli à l'Unité Intégrité du Génome et Cancers (UMR 9019, www.gustaveroussy.fr/en/umr-9019) de l'Institut Gustave Roussy, situé juste à l'extérieur du centre de Paris.

Intérêts du laboratoire. La réponse aux dommages des fourches de réplication (FR) dans les cellules humaines est fondamentale pour réparer les lésions de l'ADN qui sont rencontrées lors de la duplication du génome, ce qui permet finalement de maintenir la stabilité du génome. Une compréhension globale des acteurs et des voies de la chromatine qui stabilisent et réparent les FR endommagés dans les cellules humaines est donc envisagée et nécessite des recherches supplémentaires.

Activités

Étudier la contribution de la chromatine à la réparation des dommages de la fourche de réplication (FR). En adoptant des approches protéomiques et d'imagerie à haut débit, le candidat identifiera et caractérisera de nouveaux acteurs de la chromatine qui contribuent à ce processus. En fin de compte, le candidat pourra mieux disséquer les voies de la chromatine aux FR endommagés qui sont clés pour le maintien de la stabilité du génome et donc la survie cellulaire.

ACTIVITÉS PRINCIPALES :
- mise en place d'un test basé sur la fluorescence pour évaluer les niveaux de dommages à l'ADN au niveau des fourches de réplication (FR)
- mise en place d'un criblage à haut débit dans des cellules humaines à base de siRNAs ciblant les composants de la chromatine
- validation des résultats du criblage à travers experiences visés à analiser la réparation de l'ADN et la stabilité génomique

Compétences

Nous invitons les candidats très motivées et dynamiques, capables de travailler de manière indépendante tout en ayant un bon esprit d'équipe, à poser leur candidature. Le candidat doit être titulaire d'un doctorat en biologie et avoir une solide expérience en biologie cellulaire et moléculaire. Une expérience de travail dans les domains de l'organisation de la chromatine ou de la réponse aux dommages de l'ADN sera appréciée. Le candidat doit maîtriser l'anglais.
Le poste vous intéresse ? Veuillez envoyer une lettre de motivation soulignant vos principales contributions et intérêts de recherche, votre CV et les contacts de 2 ou 3 personnes de référence. La date de début prévue est septembre 2022, les candidatures seront examinées au fur et à mesure de leur réception et jusqu'à ce qu'un candidat soit sélectionné.

Contexte de travail

Ce que nous offrons. L'unité hôte « Intégrité du génome et cancers » bénéficie d'un environnement stimulant et d'équipements dédiés à la recherche dans les domaines de la réparation et de la réplication de l'ADN. L'Institut Gustave Roussy, premier centre de cancérologie en Europe, se concentre sur l'étude de la biologie et du traitement du cancer. Il offre un accès à des installations de pointe, notamment en matière d'imagerie cellulaire, de génomique, d'animalerie et de bioinformatique. Le financement initial est offert pour un contrat de 24 mois; pendant cette période, le candidat retenu sera encouragé à postuler pour des bourses françaises et internationales.

On en parle sur Twitter !