En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8640-CARAIM-001 - Contrat postdoctoral, 18 mois (H/F)

Contrat postdoctoral, 18 mois (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 13 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8640-CARAIM-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 23 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2889 et 4581 euros bruts par mois
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Il existe un besoin médical et sociétal important pour le développement de modèles de tissus vascularisés pour la médecine régénérative et le remplacement des modèles animaux. Les modèles biomimétiques basés sur la microfluidique sont une voie prometteuse. Ce projet vise à développer un modèle de tissu vascularisé avec des dispositifs 3D microfabriqués et des hydrogels de collagène co-ensemencés avec des cellules endothéliales et des cellules souches mésenchymateuses.
Depuis les premiers travaux sur les modèles de peau sur puce [1], des équivalents de peau ont été interfacés avec des modèles endothéliaux vasculaires. En général, les cellules endothéliales ont été ensemencées pour croître en monocouche sur des membranes poreuses [2,3] ou des canaux microfabriqués [4] mais n'ont pas été autorisées à générer des structures microvasculaires. La connexion des canaux fabriqués aux microvaisseaux endothéliaux auto-assemblés est un défi majeur. Le projet ASTER vise à créer des modèles microvasculaires perfusés pertinents et fonctionnels. Dans ce but, nous microfabriquons des supports poreux, qui présentent un nombre contrôlé et structuré de pores. Sur la face inférieure du support, une monocouche de cellules endothéliales est cultivée, tandis que la face supérieure accueille un hydrogel de collagène chargé de cellules souches. Les résultats préliminaires ont montré que les cellules endothéliales envahissent l'hydrogel à travers les pores et forment des structures vasculaires de novo. Ce processus aboutit à la formation de véritables microvaisseaux luménisés. Les structures vasculaires peuvent ensuite fusionner par anastomose, formant ainsi un réseau vasculaire luminé.
La génération d'un réseau microvasculaire à partir d'une monocouche endothéliale est un modèle unique, dans un domaine de recherche très actif. L'ajustement des dimensions et de la distribution des pores dans cette configuration unique permettra de contrôler la structure hiérarchique des réseaux vasculaires. En tant que tel, ASTER fournira une plateforme clé pour répondre aux questions fondamentales en biologie sur les moteurs de la germination et de l'anastomose. En outre, l'intégration de ce modèle vascularisé dans une puce microfluidique ouvrira des portes pour la mise en place d'essais thérapeutiques.

[1] Abaci et al. LabChip 2015 15, 882; [2] Wufuer et al. SciRep 2016 6, 37471; [3] Kwak et al. BiotechnolBioeng 2020 117, 1853; [4] Lee et al. BiomedMicrodevices 2017 19, 22.

Activités

Le postdoctorant aura cinq missions principales :
(1) Microfabrication de supports poreux.
(2) Optimisation des conditions de co-culture incluant cellules endothéliales, cellules souches mésenchymateuses et fibroblastes
(3) Caractérisation 3D des réseaux vasculaires (surface de la section transversale, longueur des capillaires, ramification)
(4) Perfusion des réseaux vascularisés
(5) Investigation de l'impact de la contrainte de cisaillement sur la maturation des réseaux vasculaires

Compétences

Le postdoctorant travaillera au développement de plateformes microfabriquées et de dispositifs microfluidiques pour explorer la formation et l'organisation hiérarchique des structures vasculaires. Il/elle mettra ensuite en œuvre la perfusion du réseau vasculaire résultant.
Un bon candidat aura des compétences en ingénierie des biomatériaux et en biologie cellulaire. Un intérêt marqué ou des connaissances en (bio)microfluidique seront également appréciés.

Contexte de travail

L'activité de recherche s'effectuera au sein des laboratoires PASTEUR (ENS) et CIRB (Collège de France), distants de 800 mètres. Le post-doctorant disposera d'un bureau et d'un espace de travail dans les deux laboratoires.

On en parle sur Twitter !