En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8630-AURHEE-001 - post-doctorat: Apprentissage par renforcement pour optimiser le "Time Delay Interferometry" H/F

post-doctorat: Apprentissage par renforcement pour optimiser le "Time Delay Interferometry" H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8630-AURHEE-001
Lieu de travail : PARIS 14
Date de publication : lundi 27 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2728.25€ et 4307.86€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

LISA est une mission spatiale qui permettra la détection d'ondes gravitationnelles à basses fréquences. Le principe de cette mission spatiale consiste à mesurer l'interférence entre des liens laser échangés entre 3 satellites en orbite héliocentrique. Les signatures des ondes gravitationnelles se retrouvent imprimées dans ces mesures interférométriques et doivent être extraites des bruits instrumentaux. En particulier, il est indispensable de réduire le bruit laser de ~ 8 ordres de grandeur pour permettre de détecter les ondes gravitationnelles. Ceci est réalisé par une technique nommée « Time Delay Interferometry » (TDI) qui combine astucieusement les diverses mesures interférométriques en leur appliquant un délai temporel, ce qui permet de réduire significativement le bruit de fréquence des lasers. Deux méthodes sont connues pour implémenter le TDI : 1) déterminer les délais à appliquer aux mesures interférométriques par une mesure de pseudo-range et 2) estimer ces délais sans mesure additionnelle en les ajustant par des méthodes d'optimisation (cette méthode est connue sous le nom de « TDI-Ranging »). Ce projet s'inscrit dans ce deuxième cadre.

Activités

Dans ce projet, nous proposons de développer une méthode innovante basée sur l'apprentissage par renforcement pour estimer les délais TDI sans connaissance a priori du modèle de trajectoires des satellites. Ce projet consistera donc à simuler des données LISA et à explorer divers algorithmes d'intelligence artificielle qui permettent d'estimer les délais TDI qui minimisent les bruits résiduels des lasers. Dans un second temps, il sera intéressant d'explorer des méthodes qui permettront d'estimer les délais TDI en même temps que les paramètres qui caractérisent les sources des ondes gravitationnelles. Cela permettra d'étudier les corrélations entre ces paramètres et l'impact d'une mauvaise estimation des délais sur les objectifs scientifiques de LISA.

Compétences

Des solides compétences en programmation, analyse de données et calcul numérique sont requises. D'autre part, une bonne connaissance des algorithmes de TDI est nécessaire. Des notions d'apprentissage par renforcement sera privilégiée.

Contexte de travail

Ce projet sera mené dans l'équipe « Théorie et Métrologie » du SYRTE. Ce groupe est largement impliqué dans le développement des logiciels de préprocessing des données de LISA. SYRTE est donc membre du consortium LISA et impliqué dans les groupes de travail lié à la simulation des instruments et lié au développement des logiciels de preprocessing. Actuellement, 5 chercheurs travaillent activement sur ces thématiques et le groupe possède de nombreuses collaborations sur ces thématiques.

On en parle sur Twitter !