En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8576-MARRAT-012 - Ingénieur(e) de recherche (H/F) en biologie cellulaire,moléculaire et en biochimie des proteines

Ingénieur(e) de recherche (H/F) en biologie cellulaire,moléculaire et en biochimie des proteines


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8576-MARRAT-012
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : vendredi 9 août 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut mensuel de 2423,47 euros
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'UGSF, Unité de Glycobiologie Structurale et Fonctionnelle (UMR/CNRS 8576), propose un support d'Ingénieur de recherche d'un an sur un projet intitulé « Evaluation de l'intérêt pronostic et diagnostic du contenu O-GlcNAcylé des micro-vésicules coliques ». Notre équipe a pour objectif phare parmi ses thématiques de décrire d'un point de vue moléculaire les étapes précoces du cancer colorectal et de le diagnostiquer le plus rapidement possible afin d'en limiter l'évolution et de favoriser sa rémission. C'est plus particulièrement sur ce second aspect que s'inscrit le projet. Il s'agira pour le(la) candidat(e) d'évaluer l'intérêt diagnostic et/ou pronostic de la O-GlcNAcylation, une modification post-traductionnelle des protéines nucléocytoplasmiques et dont le niveau dépend intimement du statut nutritionnel. Cette modification est particulièrement abondante dans les cellules cancéreuses, en particulier les cellules émanant de cancers colorectaux.

Activités

Le(la) candidat(e) sera amené(e) à mettre à profit la présence de protéines modifiées par O-GlcNAcylation telles que la bêta-caténine, TBP (TATA-binding protein) et FAS (Fatty acid synthase ou acide gras synthase), ainsi que l'OGT (l'enzyme contrôlant cette modification), et de leurs ARN messagers au sein de micro-vésicules (micro-vésicules stricto sensu, exosomes et corps apoptotiques) localisées dans les selles de patients. Le test que nous proposons de développer se présentera sous la forme d'un dosage de ces cibles moléculaires par ELISA et qPCR, deux méthodologies dont la sensibilité et la robustesse n'est plus à démontrer.

Compétences

Le(la) candidat(e) de niveau supérieur à bac +5 devra avoir une expérience dans les domaines de la biologie cellulaire, la biologie moléculaire et la biochimie des protéines. De bonnes connaissances en oncologie moléculaire et clinique seraient appréciées. Une pratique dans la préparation des exosomes et dans leur caractérisation sera un atout majeur.

Contexte de travail

Le(la) candidat(e) travaillera au sein du bâtiment C9, UGSF. Il(elle) aura à sa disposition l'environnement adéquat, le matériel et les outils nécessaires à la conduction du projet.

Contraintes et risques

Ce projet ne pose pas de risque particulier si ce n'est l'utilisation de chimiques et de matériel biologique qui dans le respect des règles de sécurité ne suscitent pas d'inquiétude particulière.

On en parle sur Twitter !