En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8539-ISARIC-025 - Ingénieur de Recherche H/F pour l'étude de concepts de missions spatiales visant à suivre l'évolution des émissions de CO2 et de CH4

Ingénieur de Recherche H/F pour l'étude de concepts de missions spatiales visant à suivre l'évolution des émissions de CO2 et de CH4


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8539-ISARIC-025
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : lundi 28 octobre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Selon grille rémunération CNRS et expérience
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) de l'IPSL recherche un ingénieur de recherche pour travailler sur le développement et l'évaluation de concepts de missions spatiales visant à suivre l'évolution des émissions des deux principaux gaz à effet de serre anthropiques, le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4). Le scientifique travaillera au sein de l'équipe ABC (t) du LMD spécialisée dans l'analyse du rayonnement atmosphérique dans le cadre de la chaire industrielle TRACE.

Activités

Suivre efficacement l'évolution des émissions de gaz à effet de serre est essentiel afin que les décideurs puissent suivre l'efficacité des politiques de contrôle des émissions dans le contexte de l'Accord de Paris sur le climat. Pour répondre à ce besoin, le programme de recherche TRACE (http://trace.lsce.ipsl.fr) a été lancé pour une durée de quatre ans par l'agence nationale de la recherche (ANR) et les entreprises partenaires THALES ALENIA SPACE, SUEZ et TOTAL. Le programme TRACE vise à développer de nouvelles méthodes de mesure des émissions de GES, allant de l'échelle des sites industriels jusqu'aux budgets nationaux et mondiaux de CO2 et de CH4, en utilisant des instruments spatiaux tels les spectromètres infrarouges et des réseaux de capteurs à faible coût déployés in situ, en surface, autour de émettant des sites industriels.

Compétences

- Connaissances en sciences de l'atmosphère, techniques de télédétection et / ou d'inversion statistique.
- Expérience avec des modèles de transfert radiatif
- Programmation (idéalement en Fortran et Python)
- Capacité à travailler en collaboration avec une équipe de chercheurs et d'ingénieurs
- Formation : Doctorat

Contexte de travail

- Développer des systèmes d'évaluation du potentiel informatif d'une observation spatiale sur le contenu de l'atmosphère en CO2 et CH4,
- Développer des systèmes d'inversion du transfert radiatif afin d'interpréter les observations spatiales en termes de colonnes de CO2 et de CH4,
- Appliquer ces systèmes pour étudier le potentiel de différentes configurations de nouveaux concepts d'observation de gaz à effet de serre depuis l'espace visant à réduire les incertitudes sur les émissions à l'échelle des régions, des grandes villes et des sources ponctuelles intenses,
- Participer au couplage de ces systèmes avec les modèles de transport atmosphérique inverse développés par le Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE) afin de déduire des colonnes atmosphériques de CO2 et de CH4 les émissions de ces gaz ; cela devrait conduire à la mise au point d'une plate-forme de simulation «de bout en bout» visant à la conception et l'exploitation de mesures par satellite,
- Interagir régulièrement avec les ingénieurs des sociétés partenaires et du LSCE pour s'assurer que les développements des outils informatiques et les expériences numériques correspondent aux contraintes sur les mesures et exploitent leur plein potentiel,
- Diriger et contribuer à la rédaction de publications avec les résultats de TRACE,
- Promouvoir les résultats du projet lors de conférences internationales.

Contraintes et risques

-

Informations complémentaires

Contrat d'1 an renouvelable 2 fois après évaluation annuelle

On en parle sur Twitter !