En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8523-MATCON-002 - Chercheur contractuel (post-doc) en optique non linéaire (H/F)

Chercheur contractuel (post-doc) en optique non linéaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 30 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8523-MATCON-002
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : jeudi 9 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2600 et 3000 € brut mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la chercheur(euse) fera partie du laboratoire PhLAM. Il/elle travaillera en collaboration avec l'équipe Photonique.

Activités

Le/la chercheur(euse) s'occupera de la modélisation de processus non linéaires comme les solitons et l'instabilité de modulation dans des systèmes dissipatifs à plusieurs modes (cavités fibrées en anneau ou Fabry-Perot)

Compétences

-doctorat en physique / mathématique appliqué (ou équivalent)
-modélisation et calcul scientifique
-systèmes dynamiques et chaos
-optique non linéaire

Contexte de travail

Le travail sera effectué à l'IRCICA, principalement en contact avec les membres du groupe photonique. Des collaborations sont envisagés avec les membres d'autres équipes du PhLAM.

Contraintes et risques

Déplacement de courte durée (< 1 semaine) en France et à l'étrange

On en parle sur Twitter !