En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8523-DANHEN-001 - Chercheur Contractuel H/F : Instabilités dans un piège magnéto-optique

Chercheur Contractuel H/F : Instabilités dans un piège magnéto-optique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8523-DANHEN-001
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : jeudi 20 juin 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 643,22 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce projet est d'étudier les instabilités spatio-temporelles observées dans un piège magnéto-optique dense. Du point de vue théorique, les mécanismes à l'origine de ces instabilités sont connus : il s'agit de l'absorption de la lumière et de la diffusion multiple. À une seule dimension, les équations qui décrivent ce système sont les équations de Vlasov-Fokker-Planck : elles sont fortement non-linéaires et difficiles à résoudre. D'un point de vue expérimental, les instabilités peuvent être observées et analysées si on utilise une caméra rapide (10000 images/s). Les premières analyses montrent que la dynamique peut concerner l'ensemble du nuage d'atomes froids, mais dans d'autres situations être locales, ne concernant qu'une fraction du nuage. Afin de bien cerner l'origine de ces instabilités et les mécanismes sous-jacents, il est indispensable de caractériser l'ensemble des dynamiques existantes, si possible en les reconstituant en 3D. Notons également que ce travail pourra tenir compte des résultats observés dans d'autres champs de la physique, comme l'astrophysique et les plasmas, où l'on trouve des dynamiques similaires.

Activités

- Adaptation de l'expérience d'atomes froids existante pour se placer dans les conditions où les instabilités sont facilement observées
- Optimisation des systèmes d'acquisition et d'analyse des instabilités spatio-temporelles
- Analyse et interprétation des résultats
- Comparaison avec la théorie

Compétences

- Bonnes connaissances dans le domaine du refroidissement d'atomes par laser
- Bonne expérience des dispositifs expérimentaux de refroidissement laser
- Connaissances dans le domaine de traitement du signal et de l'image
- Travail en équipe, autonomie
- Des connaissances dans le domaine de la dynamique non-linéaire seraient un atout.

Contexte de travail

Cette activité se déroule au sein du Laboratoire PhLAM (Physique des Lasers, Atomes et Molécules, UMR 8523 CNRS/Université de Lille), situé à Villeneuve d'Ascq, au sein de l'équipe Atomes Froids, dans le groupe « Instabilités ». Le postdoctorant interagira notamment avec deux chercheurs CNRS et un doctorant. L'équipe est soutenue par la Labex CEMPI et le CPER Photonics 4 Society.

Contraintes et risques

Sans objet

On en parle sur Twitter !