En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-FRELEF-121 - Ingénieur·e de Recherche en microscopie champ proche / nano-caractérisation H/F

Ingénieur·e de Recherche en microscopie champ proche / nano-caractérisation H/F


Date Limite Candidature : mercredi 27 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8520-FRELEF-121
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : mercredi 25 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 22 août 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2487 euros bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur·e aura la mission de développer et réaliser des caractérisations par microscopie en champ proche. Il/elle aura la responsabilité technique d'équipements et en assurera la gestion et l'évolution. Il/elle participera aux campagnes de mesure et aux projets de recherche en collaboration avec des scientifiques internes et externes au laboratoire.

Activités

Définir un ensemble de protocoles expérimentaux pour répondre aux finalités d'un projet de recherche
Mettre en œuvre des expérimentations en microscopie en champ proche
Mettre au point des dispositifs expérimentaux et les interfacer avec des systèmes d'acquisition.
Effectuer ou superviser la conduite des expériences, le traitement des données et l'interprétation des résultats
Diffuser et valoriser les résultats sous forme de rapports d'analyse et publications
Assurer une veille scientifique et technologique
Former et accompagner les utilisateurs
Gérer un parc d'équipements et planifier son utilisation
Assurer la maintenance et le suivi régulier des performances d'instruments de haute technologie en relation avec les constructeurs et les fournisseurs

Compétences

Savoir
Connaissances approfondies en microscopies à sonde locale
Connaissances approfondies en sciences des matériaux en particulier dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies
Connaissances approfondies dans les domaines de l'instrumentation, de la mesure et du traitement de données
Connaissances générales : électronique, programmation, optique, CAO, techniques du vide
Maitrise de l'anglais : niveau B2 à C1 selon le cadre commun de référence pour les langues

Savoir faire
Expertise en microscopie à force atomique (AFM) et mise en œuvre de modes avancés (EFM, KPFM, SThm, MFM, SECM…)
Rédiger et gérer un projet
Elaborer un cahier des charges technique
Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des appareils (Bruker, Nanonis...) et au traitement des données (Mountains, Gwyddion, WSxM…)
Compétences complémentaires en développement informatique (Labview, Python…) appréciées
Faire preuve de pédagogie

Savoir être
Aisance relationnelle
Capacité d'écoute
Capacité à travailler en équipe
Sens de l'organisation
Esprit d'initiative
Autonomie

Contexte de travail

L'IEMN est une unité mixte de recherche située sur le campus de l'Université de Lille à Villeneuve d'Ascq avec un effectif de 450 personnes. L'activité scientifique des 22 groupes de recherche de l'institut est structurée en 5 départements : Matériaux Nanostructures et Composants, Micro/nano/bio-systèmes, ondes et microfluidique, Micro, Nano et optoélectronique, Technologies des télécommunications et systèmes intelligents, Acoustique et systèmes intégrés. Cette activité repose sur l'expertise de deux plateformes technologiques : la Centrale de Micro-Nano-Fabrication (CMNF) et la Plateforme de Caractérisations Multi-Physiques (PCMP).
L'ingénieur·e fera partie du pôle Champ Proche de la PCMP, il/elle sera sous la responsabilité hiérarchique du responsable de pôle, dans une équipe de 2 ingénieurs qui gère un parc de 8 instruments, dont 4 fonctionnant sous ultra vide. Ces moyens sont installés dans un bâtiment récent aux performances de pointe, en termes de stabilité thermique et vibrationnelle, nécessaires aux activités de nanocaractérisation.
La PCMP a développé et exploite les équipements issus de l'EQUIPEX EXCELSIOR. Dans ce contexte, le pôle soutient les développements technologiques en champ proche du laboratoire commun HORIBA-IEMN et de start-ups de l'IEMN (ex : VMICRO, Zymoptiq).
Faisant partie du réseau national des grandes centrales de technologie RENATECH, le pôle champ proche accueille des demandes d'analyses de l'université de Lille, d'autres partenaires académiques et d'industriels.
Le poste sur lequel vous candidatez se situe dans un secteur protégé relevant de la Protection du Potentiel Scientifique et Technique et nécessite donc, conformément à la règlementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du Ministère de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation.

On en parle sur Twitter !