En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-FRELEF-051 - Chercheur CDD en Microscopie en champ proche dans le moyen IR (H/F)

Chercheur CDD en Microscopie en champ proche dans le moyen IR (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8520-FRELEF-051
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : jeudi 13 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2643 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le (la) chercheur CDD recruté(e) intégrera le groupe Photonique Térahertz (THz) de l'Institut d'Electronique de Microélectronique et de Nanotechnologie à Villeneuve d'Ascq (IEMN). Sa mission consistera en l'étude d'échantillons par microscopie en champ proche dans le moyen infrarouge (MIR). Le (la) candidat (e) effectuera certaines étapes de préparation des échantillons et devra maitriser l'utilisation du microscope.

Activités

L'objectif principal de l'activité consistera à utiliser un microscope à champ proche optique dans le MIR (dans la gamme de 4 à 10 µm de longueur d'onde) pour la caractérisation de différents échantillons. La majeure partie de l'étude portera sur l'étude d'échantillons de verres de chalcogénures qui ont la propriété d'être transparents dans cette gamme MIR contrairement aux verres à base de silice. Le microscope en champ proche est basé sur un microscope à force atomique (AFM). La sonde AFM est utilisée comme pointe diffusante afin de réaliser l'image optique simultanément à la mesure de la topographie de l'échantillon (technique s-SNOM).
La réalisation des échantillons de verres de chalcogénures sera effectuée à l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes (ISCR) et ceux-ci seront traités au Laboratoire de Physico-Chimie de l'Atmosphère (LPCA). Ce traitement consistera en une photoinscription réalisée par laser femtoseconde, le matériau est ensuite coupé et poli pour préparer la surface pour la microscopie. Des dépôts d'autres matériaux transparents dans le MIR en couche mince seront effectués en collaboration avec d'autres laboratoires français pour comparaison. À l'IEMN, le (la) chercheur CDD recruté(e) sera impliqué(e) dans la préparation des échantillons et du microscope, l'utilisation du microscope champ proche et l'interprétation des résultats. D'autre techniques de caractérisations pourront également être utilisée pour compléter le SNOM.

Compétences

Le (la) candidat (e) doit avoir une thèse de doctorat spécialité micro – nanotechnologie, si possible dans le domaine de la microscopie à sondes locales (AFM, STM, SNOM etc…). Des connaissances poussées en optique ou dans le domaine de la microscopie à champ proche optique (SNOM) seraient un plus. Une formation à la sécurité laser serait également un plus.
Une expérience des procédés de technologie en salle blanche serait également bienvenue afin d'effectuer certaines préparations d'échantillons.

Contexte de travail

Le candidat va intégrer le groupe Photonique THz de l'IEMN qui est spécialisé dans les composants et dispositifs THz et MIR. Le groupe possède un savoir-faire en simulation, caractérisation, fabrication technologique de dispositifs et en microscopie en champ proche dans les domaines THz et MIR. Le microscope est situé dans la plateforme de caractérisation de l'IEMN.
Le candidat va travailler dans le cadre d'un consortium du projet ANR COMI regroupant le Laboratoire de Physico-Chimie de l'Atmosphère (LPCA), l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes (ISCR), la Société MIRSENSE et l'IEMN.
Une formation spécifique à la sécurité relative à la salle blanche sera dispensée et le (la) chercheur CDD sera initié(e) aux techniques d'utilisation des différentes ressources technologiques disponibles.

On en parle sur Twitter !