En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8502-FRASMA-002 - Emploi contractuel post-doctoral (H/F) : Étude de l'auto-assemblage de particules granulaires sous vibration externe

Emploi contractuel post-doctoral (H/F) : Étude de l'auto-assemblage de particules granulaires sous vibration externe

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 28 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8502-FRASMA-002
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 7 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2536,49 brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans ce projet, nous examinerons l'auto-assemblage de mélanges de grains sphériques placés sur une plaque vibrante. Le ou la candidate modélisera ces particules numériquement et utilisera des simulations numériques pour explorer leur diagramme de phase et leur dynamique. Il ou elle comparera aussi ces simulations avec des résultats expérimentaux sur des mélanges de billes métalliques. Nous mettrons en regard l'auto-assemblage de ces systèmes granulaires avec les systèmes thermiques, et explorerons l'impact des dynamiques granulaires hors équilibre sur le processus d'auto-assemblage.

Activités

Le ou la candidate effectuera un travail à la fois numérique/théorique et expérimental, sur des systèmes granulaires multi-composants soumis à des vibrations. Pour la modélisation, il ou elle établira un modèle d'interaction adéquat pour des particules granulaires et implémentera des simulations de dynamique moléculaire. Pour les expériences, il ou elle interagira avec une équipe expérimentale du laboratoire qui réalise une implémentation pratique du système modélisé. Le ou la candidate fera usage de ses compétences en mécanique statistique pour rationaliser ces résultats.

Compétences

* Thèse de doctorat en physique, avec une coloration de physique statistique hors et à l'équilibre, ainsi que de simulation numérique.
* Expérience en modélisation numérique et théorique des systèmes granulaires.
* Connaissance des techniques expérimentales de systèmes granulaires vibro-fluidifiés.
* Anglais scientifique courant à l'oral et à l'écrit requis.
* Compétences de communication et capacité à travailler dans une équipe inter-disciplinaire.

Contexte de travail

Le ou la candidate rejoindra le groupe de matière molle théorique du Laboratoire de Physique des Solides (LPS). Il ou elle travaillera en collaboration étroite avec le groupe expérimental de matière molle et interfaces (MMOI) au LPS et avec le groupe de théorie d'Emmanuel Trizac au Laboratoire de Physique Théorique des Modèles Statistiques (LPTMS). Ensemble, ces groupes ont une expertise établie dans l'étude de l'auto-assemblage, par des approches numériques, expérimentales et théoriques. Ce projet est financé par le LabEx PALM.

Contraintes et risques

Aucun

On en parle sur Twitter !