En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8234-MARJAR-001 - Simulations mésoscopiques pour la chimie de l'extraction (H/F)

Simulations mésoscopiques pour la chimie de l'extraction (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 6 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8234-MARJAR-001
Lieu de travail : PARIS,PARIS 05
Date de publication : vendredi 16 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 4 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2720 et 3880 brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La mission postdoctorale est réalisée dans le cadre du projet «Multisepar» financé par l'ANR (Agence Nationale de la Recherche). L'objectif du projet Multisepar est de comprendre les mécanismes d'extraction d'ions, au moyen de simulations numériques à différentes échelles. L'amélioration des méthodes de recyclage est un enjeu économique et écologique majeur: certains éléments essentiels à de nombreuses technologies sont très rares (terres rares, métaux stratégiques, actinides) et les déchets s'accumulent (y compris les déchets radioactifs). L'extraction liquide-liquide est une technique centrale de génie chimique utilisée dans les processus de recyclage. Elle permet aux ions métalliques d'être sélectivement transportés de leur phase aqueuse d'origine vers une phase organique, où ils se concentrent. Malgré son importance, ce procédé est encore mal compris. Alors que l'étude des ions en phase aqueuse est couverte par une importante littérature scientifique, les ions en phases organiques sont des systèmes largement inexplorés. Des questions de recherche fondamentale restent ouvertes, en relation avec la structure, la thermodynamique et le transport du fluide.

Le post-doctorant se concentrera sur la description mésoscopique des systèmes, mettant en œuvre des méthodologies de simulation originales basées sur des modèles browniens de la phase organique. Des simulations à gros grains seront effectuées, telles que la dynamique brownienne et la Multiparticle Collision Dynamics. Jusqu'à présent, ces méthodologies n'ont pas été utilisées pour étudier l'extraction, alors qu'elles sont nécessaires pour évaluer les phénomènes sur les grandes échelles temporelles et spatiales que la dynamique moléculaire tout atome ne peut pas couvrir.

Activités

- responsable des simulations numériques à gros grains et des méthodologies au sein du projet

Compétences

- Doctorat en physique, chimie physique ou chimie théorique.
- Intérêt marqué pour les simulations numériques.
- Maîtrise de l'anglais et / ou du français.

Contexte de travail

Sorbonne Université fait partie d'une communauté académique dynamique au centre de Paris, avec de nombreux établissements d'enseignement supérieur et de recherche dans son quartier. PHENIX est un laboratoire de Sorbonne Université. Ses recherches sont axées sur la chimie physique et comprennent l'électrochimie, les colloïdes et la chimie analytique. L'équipe d'accueil du candidat développe des modélisations multi-échelles pour étudier la dynamique de systèmes complexes, de descriptions ab initio jusqu'aux méthodes analytiques. Notre équipe possède une expertise de longue date des descriptions browniennes et à gros grains pour les solutions électrolytiques.

On en parle sur Twitter !