En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8215-OLIWEL-003 - Ingénieur-e (H/F) expert-e en électronique pour le développement d'un instrument couplant imagerie et spectroscopie

Ingénieur-e (H/F) expert-e en électronique pour le développement d'un instrument couplant imagerie et spectroscopie


Date Limite Candidature : mercredi 13 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8215-OLIWEL-003
Lieu de travail : ANTONY
Date de publication : mercredi 1 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : fourchette indicative entre 2865 et 3219 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans cadre du "Plan de relance / Emploi R&D" (projet IspahanT), l'ingénieur-e en électronique participera à l'industrialisation d'un instrument breveté de mesure optique intégrant plusieurs technologies : spectroscopie et imagerie. L'objectif de cette phase d'industrialisation est d'obtenir un prototype qualifié, prêt à être produit en série.

Activités

L'ingénieur-e mènera ses activités à hauteur de 80% dans l'entreprise et 20% au laboratoire. Elles se répartissent ainsi :
• Dans l'entreprise :
- Conduire l'analyse "make/team/buy" pour les éléments de l'architecture électronique et le choix des composants.
- Établir les contraintes liées à l'électronique impactant le design industriel du produit.
- Concevoir les éléments électroniques de l'instrument : choix des composants, schémas électroniques, conception de composants programmables (CPLD, FPGA).
- Réaliser les calculs et les analyses de surface, de consommation, etc. pour la conception des cartes électroniques et les analyses et simulations thermiques au niveau du produit.
- Développer les logiciels embarqués afférant au produit et leur documentation associée.
- Coordonner la réalisation d'un prototype du produit en vue de la qualification fonctionnelle et en environnement : débug de carte, intégration matérielle / logicielle, mise au point du système.
- Rédiger la documentation associée au tests (procédures, rapports…).
- Coordonner les consultations fournisseurs pour la réalisation des cartes électroniques pour la phase de développement prototype et série (travail sur le coût objectif de production).
- Participer à un réseau professionnel.
- Gérer la documentation technique du produit : documents de conception et documents industriels (spécification, architecture produit, nomenclature, dossier de justification de définition, gamme de montage…).

• Dans le laboratoire :
- Analyser la valeur des fonctions de l'instrument et mettre en place une démarche de conception à coût objectif pour ses constituants électroniques.
- Diffuser et valoriser ses travaux, assurer le transfert de technologie.
- Participer à un réseau professionnel.

Compétences

- Connaissance approfondie en conception électronique analogique (alimentations) et numérique (micro-contrôleurs, bus, liaisons vidéo) avec schémas électroniques et placement / routage.
- Connaissance générale des sciences et techniques de l'ingénieur relevant du domaine d'intervention (optique, thermique, électrotechnique, automatisme…).
- Connaissances avancées des outils informatiques (maitrise des logiciels usuels de conception électronique de type Orcade, Cadence… et des logiciels embarqué niveau bas avec programmation microcontrôleurs en C/C+…).
- Capacité à réaliser du débug et de la mise au point de cartes électroniques et logiciel embarqué dans un environnement de laboratoire électronique.
- Capacité à réaliser du câblage simple de cartes électroniques.
- Connaissance des règles d'hygiène et de sécurité.
- Anglais : niveau B2 (rédaction de documentation et échanges avec des partenaires).

Compétences opérationnelles :
- Réaliser l'analyse fonctionnelle de systèmes électroniques
- Concevoir les systèmes de prise de mesure, d'acquisition et de traitement des données
- Maîtriser les techniques du traitement du signal (numérique ou analogique)
- Utiliser des outils CAO et de simulation
- Piloter un projet
- Encadrer / Animer une équipe
- Conduire une négociation
- Appliquer les procédures d'assurance qualité
- Appliquer les règles d'hygiène et sécurité
- Gérer un budget
- Assurer un veille technologique

Contexte de travail

Dans cadre de la nouvelle collaboration entre le laboratoire Trajectoires (UMR 8215) et la société Elynxo, collaboration soutenue par le Plan de relance (préservation de l'emploi R&D), l'ingénieur-e intègrera le projet global IspahanT visant à obtenir, à partir d'un instrument breveté de mesure optique intégrant spectroscopie et imagerie, un prototype qualifié prêt à être produit en série.
L'ingénieur-e travaillera au sein du bureau d'étude de la société Elynxo Optronics - à hauteur de 80% - spécialisée depuis 35 ans en conception, fabrication et maintenance d'équipements et produits industriels optroniques et opto-mécaniques pour des domaines industriels variés : observation, surveillance, visée, alignement, métrologie.
La société Elynxo Optronics est une PME française basée à Antony (92) comportant une quarantaine de personnes dont environ 10 personnes au bureau d'étude. Les projets sont conduits en équipes intégrées incluant toutes les ressources nécessaires aux développements : optique, mécanique, électronique et logiciel.
Le laboratoire Trajectoires est une unité mixte (CNRS et Université Panthéon-Sorbonne) qui étudie les trajectoires historiques des sociétés depuis le début de leur sédentarisation jusqu'à l'émergence des premiers États (VIIème-Ier millénaires av. J.-C.). L'ingénieur-e travaillera à hauteur de 20% au sein du pôle tracéologie du laboratoire et de sa plateforme en microscopie encadré par 1 chercheur et 2 ingénieurs CNRS.

Contraintes et risques

N/A

Informations complémentaires

CDD mis en place dans le cadre du Plan de relance / mesure de préservation de l'emploi R&D (projet IspahanT)

On en parle sur Twitter !