En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8212-LUCBEC-001 - Post-doctorat (H/F) - Développement de protocoles expérimentaux pour la datation de micro-échantillons par le carbone 14

Post-doctorat (H/F) - Développement de protocoles expérimentaux pour la datation de micro-échantillons par le carbone 14

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8212-LUCBEC-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : lundi 27 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2600 et 2700 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la postdoctorant/e aura pour mission de mettre en œuvre des protocoles expérimentaux pour dater par la méthode du carbone 14 des micro-échantillons de matériaux issus d'obets du Patrimoine Culturel. Il s'agit d'élargir le champ d'application de la datation par le 14C à des matériaux qui jusqu'ici n'étaient peu ou pas datables.

Activités

- développer les protocoles expérimentaux pour dater par le carbone 14 des matériaux à faible teneur en carbone
- produire du CO2 à partir de micro-échantillons de manière à l'injecter directement dans la source d'ions du spectromètre de masse par accélérateur
- vérifier la robustesse de la procédure sur des échantillons témoins et dater des échantillons associés aux problématiques suivantes :
1) La datation d'objets ferreux archéologiques, en collaboration avec le Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l'Altération (LAPA/CEA-CNRS),
2) La datation des stucs de collections muséales en collaboration avec Centre de Recherche et Restauration des Musées de France (C2RMF/ Chimie ParisTech, PSL Research University, CNRS, Institut de Recherche de Chimie Paris (IRCP)) et le musée du Louvre,
3) La datation de pigments carbonatés de peintures
- interagir avec les acteurs du projet Micro-C14

Compétences

Avoir une bonne maîtrise de la chimie expérimentale, savoir manipuler et transférer des gaz
Bien connaitre la spectrométrie de masse par accélérateur et en particulier la datation 14C par SMA
Avoir la pratique des matériaux anciens
Rigueur scientifique
Communiquer à l'oral et à l'écrit en français et en anglais
Savoir rédiger des articles scientifiques
Savoir travailler en équipe et dialoguer avec des interlocuteurs techniques ou issus d'autres disciplines
Un doctorat en sciences du Patrimoine serait un plus.

Contexte de travail

Le post-doctorat se déroulera au Laboratoire de Mesure du Carbone 14 (LMC14, http://lmc14.lsce.ipsl.fr/), rattaché au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement au LSCE depuis 2015 (www.lsce.ipsl.fr)
Le LMC14 réalise les mesures de carbone 14 pour la communauté scientifique nationale depuis 2003. Il se trouve sur le site du CEA à Saclay et St Aubin. Il est financé par le CNRS, le CEA, l'IRSN, l'IRD et le Ministère de la Culture.
Le post-doctorat est partiellement financé par le DIM IdF Matériaux anciens.

On en parle sur Twitter !