En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8205-PHICOU-002 - Post-doctorant en physique des milieux poreux (H/F)

Post-doctorant en physique des milieux poreux (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 6 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8205-PHICOU-002
Lieu de travail : CHAMPS SUR MARNE
Date de publication : lundi 25 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 3 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2743 euros/mois
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Travaux de recherches sur les transferts de vapeur dans les textiles: approche physique et par RMN de l'hygrothermie des tissus

Activités

L'un des facteurs considérés comme les plus importants dans l'inconfort pendant l'activité physique est la présence d'humidité à l'interface peau-vêtement, mais en raison de la sorption du tissu, les vêtements peuvent également jouer un rôle important dans le transport de l'humidité et la perte de chaleur due à la transpiration, car l'adsorption de vapeur d'eau est un processus exothermique. Une problématique analogue existe avec les biomatériaux de construction qui apparaissent comme d'excellents régulateurs hygrothermiques. La description actuelle de ces processus repose sur des modèles empiriques, des lois globales ou des approches statistiques, d'applicabilité limitée pour décrire les transferts de vapeur ou de chaleur à travers les tissus. L'une des complexités majeures de l'analyse du procédé réside dans le fait que pour les tissus hygroscopiques tels que la laine, la viscose, le coton, la soie, le nylon, certains polyesters, etc., une quantité importante d'eau peut être absorbée par la structure solide à partir de la vapeur présente dans l'air environnant.
Le chercheur post-doctoral aura pour mission d'étudier les transferts d'eau liée des échantillons textiles modèles à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique, et de développer des modèles hygrothermiques simples pour les décrire, en prenant en compte les transports de vapeur. Il sera pour cela possible de s'appuyer sur les compétences de l'équipe IRM-RMN du Laboratoire Navier. Le candidat développera également une technique expérimentale pour mesurer la température le long de l'axe de l'échantillon et/ou les échanges thermiques au cours du procédé. Ceci ouvrira la voie à une caractérisation et une prédiction complètes des propriétés textiles des matériaux dans différentes conditions, et à une formulation simple de matériaux de haute performance en ajustant les constituants des matériaux.

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorant et avoir des bases solides en physique et/ou en RMN ou en mécanique des fluides. Il doit être fortement motivé par la recherche.

Contexte de travail

Le laboratoire Navier réalise des recherches en mécanique et physique des matériaux et des structures. IIl s'agit d'une unité mixte CNRS, Ecole des Ponts, Université Gustave Eiffel.
Le travail sera réalisé au sein de l'équipe Rhéophysique et Milieux Poreux, en collaboration étroite avec l'équipe RMN-IRM.
Références: H. Penvern, M. Zhou, B. Maillet, D. Courtier-Murias, M. Scheel, J. Perrin, T. Weitkamp, S. Bardet, S. Caré, P. Coussot, How bound water regulates wood drying, Physical Review Applied, 14, 054051 (2020)
N. Ben Abdelouahab, A. Gossard, X. Ma, H. Dialla, B. Maillet, S. Rodts, P. Coussot, Understanding mechanisms of drying of a cellulose slurry by magnetic resonance imaging, Cellulose, 28, 5321-5334 (2021)

Contraintes et risques

Une prolongation du contrat au-dela d'un an est envisageable en fonction des résultats obtenus.

On en parle sur Twitter !