En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8202-LAUGUE-001 - H/F Postdoctorat de 3 ans - Travail sur des corpus transcrits et annotés

H/F Postdoctorat de 3 ans - Travail sur des corpus transcrits et annotés

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 30 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8202-LAUGUE-001
Lieu de travail : VILLEJUIF
Date de publication : mercredi 25 août 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps incomplet
Rémunération : entre 2700 € et 3700 € selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le poste fait partie du projet ANR-DFG « Ergativité et Structure de l'information : comparaison de langues chibcha » dirigé par Claudine Chamoreau (France), Stavros Skopeteas et Elisabeth Verhoeven (Allemagne). Le projet vise à développer une meilleure compréhension de l'alignement et de la structure de l'information ainsi que de l'interaction entre ces deux composantes. Le projet réalisera des corpus profondément annotés et des études empiriques sur une famille de langues peu étudiée et sous-représentée dans la recherche linguistique, à savoir la famille chibcha. L'approche méthodologique combine une recherche exploratoire basée sur des corpus et une recherche confirmatoire par des expérimentations. Cette approche combinée permettra de mieux comprendre les différents types de données de terrain et fournira une ressource durable pour les études futures des langues chibchanes. Les objectifs de recherche comprennent (a) une étude structurelle détaillée des propriétés syntaxiques et sémantiques de l'ergativité, (b) une étude de la structure de l'information axée sur le rôle de la microvariation dans les possibilités d'ordre des constituants, et (c) un examen précis du rôle de la structure de l'information dans les langues à marquage ergatif facultatif.
La tâche principale du chercheur postdoctoral sera de 1) compiler à partir de sources existantes la base de données des corpus recueillis ; 2) effectuer des annotations sur les corpus ; 3) réaliser la comparaison des corpus des différentes langues ; 4) développer des méthodes expérimentales pour les thèmes étudiés ; 5) présenter lors de colloques et publier des résultats de la recherche conjointe avec d'autres membres du projet. D'autres thèmes de recherche peuvent apparaître au cours du projet et des travaux peuvent également être proposés par le chercheur postdoctoral. Son travail se réalisera en collaboration permanente avec les chercheurs du projet.

Activités

Le chercheur postdoctoral rejoindra l'équipe du projet ANR-DFG « Ergativité et Structure de l'information : comparaison de langues chibcha » ainsi que les membres de l'axe « De la description à la typologie » du laboratoire Structure et Dynamique des Langues (SEDYL). Il/elle sera donc encouragé(e) à participer aux activités organisées par le laboratoire, telles que des réunions, des séminaires et des ateliers.

Compétences

Nous recherchons un candidat ayant une bonne connaissance (doctorat) d'un (ou plusieurs) des sujets suivants : linguistique, typologie linguistique, maniement de programmes (ELAN, PRATT, FLEx), annotation de corpus. De bonnes compétences en tonologie, prosodie et structure de l'information sont aussi souhaitées. Le profil du candidat idéal s'articule également autour de l'ouverture d'esprit, le travail collectif, la précision et la curiosité.

Contexte de travail

Le lieu de travail sera le laboratoire Structure et Dynamique des Langues (SEDYL), qui est situé sur le Campus CNRS, Bâtiment D, à Villejuif, France. Une bonne maîtrise du français et de l'anglais est demandée. Il est aussi indispensable d'avoir de bonnes connaissances en espagnol.

Contraintes et risques

Présence physique dans le laboratoire

On en parle sur Twitter !