En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8006-NICRAN-006 - Post-doctorant (H/F) en diffraction des rayons X dans les matériaux polycristallins

Post-doctorant (H/F) en diffraction des rayons X dans les matériaux polycristallins

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8006-NICRAN-006
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : vendredi 30 août 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2650€ à 3770€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet Européen ERC FastMat sur l'étude des propriétés en fatigue des matériaux métalliques au-delà du milliard de cycle, le chercheur occupera un poste central. Il aura pour mission de mettre en place des techniques de mesure par diffraction des rayons X résolue en temps dans des matériaux polycristallins sollicités cycliquement et de développer de nouvelles méthodes d'analyse des clichés de diffraction dans le cadre de sollicitation cyclique à très faible amplitude de contrainte (fatigue gigacyclique) et grandes fréquences (~20kHz).

Activités

Le chercheur devra mettre en place et développer les techniques de diffraction des rayons X résolues en temps par des méthodes de type pompe-sonde. Pour cela, il devra collaborer efficacement avec les équipes (scientifique de ligne, groupe détecteur…) du Synchrotron SOLEIL où seront réalisées les expérimentations (https://www.synchrotron-soleil.fr/, ligne DiffAbs). Il participera également au choix des matériaux qui seront testés et sera amené à caractériser leur propriété métallurgiques (taille de grain, texture…) en laboratoire avant essai. Une autre part importante de son activité concernera l'analyse des données obtenues par diffraction pour en tirer des informations telles que le déplacement ou l'élargissement des pics de diffraction, qui sont des données importantes pour comprendre le niveau de contraintes internes, d'écrouissage et d'endommagement en fatigue du matériau.

Compétences

La qualification requise est un diplôme de Doctorat dans le domaine de la diffraction des rayons X dans les matériaux polycristallins. Le chercheur devra avoir des connaissances approfondies dans le domaine de la mécanique des matériaux et de la métallurgie, et avoir un intérêt particulier pour l'expérimentation notamment sur grands instruments. Des compétences en programmation dans le langage Python ou éventuellement Matlab sont requises pour l'analyse des données.

Contexte de travail

Le laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM, https://pimm.artsetmetiers.fr) est une Unité Mixte de Recherche du CNRS basée sur le site de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers. Il rassemble une vaste gamme de spécialistes (environ 120 personnes) allant de la mécanique des matériaux et des structures à la métallurgie et la chimie des polymères, des procédés de mise en forme et d'assemblage aux méthodes avancées de la simulation numérique.
Depuis une dizaine d'années, le laboratoire mène une activité de recherche dans le domaine de la fatigue à très grand nombre de cycles. Dans ce cadre, une machine de fatigue ultrasonique permettant d'atteindre des fréquences de sollicitation de 20kHz a été développée et couplée à des systèmes de mesure thermographique et de diffraction des rayons X en temps réel. En parallèle des modèles numériques aux échelles micro et nanométriques sont développés. Ces activités de recherche sont financées par le projet européen ERC-FastMat (Fast determination of fatigue properties of materials beyond one billion cycles, http://pimm.ensam.eu/fr/ERCFastMat) que nous avons obtenu récemment auprès du European Research Council (ERC). Ceci a permis de constituer une équipe de recherche autour de ce projet composée de 4 chercheurs, deux doctorants et Ingénieur de recherche. Pour compléter l'équipe de recherche, le laboratoire recrute un chercheur spécialisé dans le domaine de la diffraction des rayons X dans les matériaux polycristallins.

On en parle sur Twitter !