En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8006-CLAMAN-002 - Chercheur H/F en modelisation et simulation de trajectoires en fabrication additive

Chercheur H/F en modelisation et simulation de trajectoires en fabrication additive

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8006-CLAMAN-002
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mardi 10 mars 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2600 et 3800 euros bruts mensuels selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans nos travaux récents autour de la modélisation et la simulation efficace de la fabrication additive, nous avons relié les paramètres matériaux et procédés (puissance, vitesse de déposé et trajectoires, …) aux contraintes résiduelles installées lors de la dépose en utilisant une technique de construction de solutions paramétriques, concrètement la PGD. Cependant, la prise en compte de façon réduite de la géométrie de la pièce devient difficile de par leur richesse topologique (topologie géométrique et fonctionnelle).

Pour s'affranchir d'un tel défi, nous proposons un couplage de modèles 3D riches mais réduits (solutions paramétriques ou leurs fonctions de transfert associées) avec une modélisation système, deux mondes qui sont resté déconnectés pendant des années (et le sont encore aujourd'hui), mais dont la mise en connexion semble à présent possible et prometteuse.

Activités

Ainsi, les composantes géométriques, ou plutôt fonctionnelles (rhéologiques ou encore cinématiques/mécaniques) à grosse granularité, extraites à partir de techniques TDA (Topological Data Analsisis) ou basées sur la classification supervisé (comme Code2Vect) avec des indicateurs cinématiques (comme Astarita, etc), seront connectées sur une base unique à granularité fine, permettant ensuite leur combinaison/interpolation, afin d'obtenir des topologies paramétriques pour des évaluations temps-réel, le tout dans un cadre non-intrusif.

Ce calcul structural pourra ensuite (probablement hors du cadre SOFIA) être étendu a de nombreux domaines autres que la fabrication additive, comme le sont le calcul de structures ou la mécanique de procédés.

Compétences

De solides connaissances en apprentissage automatique (machine learning), en ingénierie des procédés (process engineering) et en science des données (data science) seront appréciées.

Contexte de travail

Le laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM, http://pimm.ensam.eu/ ) est une Unité Mixte de Recherche du CNRS basée sur le site de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers. Il rassemble une vaste gamme de spécialistes (environ 120 personnes) allant de la mécanique des matériaux et des structures à la métallurgie et la chimie des polymères, des procédés de mise en forme et d'assemblage aux méthodes avancées de la simulation numérique.


Les travaux s'inscrivent dans le Projet PSPC SOFIA

Contraintes et risques

Pas de contraintes / risques

On en parle sur Twitter !