En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8002-ELSISI-001 - chercheur post doctoral en neurosciences (H/F) : étude de circuits dans la résilience au stress

chercheur post doctoral en neurosciences (H/F) : étude de circuits dans la résilience au stress

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 4 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8002-ELSISI-001
Lieu de travail : PARIS 06
Date de publication : lundi 23 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2743 et 3800 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Un poste de post-doctorant pour 3 ans est disponible dans l'équipe Physiopathologie des troubles psychiatriques à l'INCC (Université Paris Cité) pour étudier le contrôle fonctionnel du système noradrénergique par les neurones au CRF en réponse au stress.
Bien que la dépression majeure soit précipitée par la survenue d'évènements stressants, certains individus ne développent pas de profil pathologique après exposition au stress, une qualité définie comme la résilience. Le système noradrénergique du locus coeruleus (LC−NE) joue un rôle majeur dans le circuit neuronal contrôlant la résilience. Comment ce système est contrôlé, en amont, par les structures intégratrices de la réponse au stress reste cependant à définir. L'objectif de ce projet est de raffiner les réseaux neuronaux impliqués dans la réponse au stress, en étudiant la régulation fonctionnelle du LC−NE par deux sous−systèmes au facteur de libération de la corticolibérine (CRF) fonctionnellement distincts, les neurones CRF du PVN et du BNST, dans la résilience au stress chronique de défaite sociale.

Activités

Le stagiaire postdoctoral utilisera des techniques complémentaires chez la souris, notamment des outils de cartographie des circuits (Stéréotaxie), l'optogénétique et l'imagerie calcique chez les animaux en comportement, l'immunohistochimie et les paradigmes comportementaux pour étudier les phénotypes liés au stress.

Compétences

Le candidat devra :
- Être titulaire d'un doctorat en biologie, en neurosciences ou en psychobiologie
- Avoir un fort intérêt pour la neurobiologie des troubles psychiatriques
- Avoir une expérience préalable des études comportementales des rongeurs et de la chirurgie stéréotaxique
- Avoir une expertise en programmation et en analyse de signaux

Contexte de travail

L'INCC (Centre de neurosciences intégratives et de cognition) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université Paris Cité. L'équipe d'accueil intitulée « Physiopathologie des troubles psychiatriques » vise à répondre à deux questions majeures : L'étiologie de la dépression et la fonction de la dopamine dans la physiopathologie de la schizophrénie. Le poste est disponible pour travailler avec le Dr Elsa Isingrini.

On en parle sur Twitter !