En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8001-VIVBAL-001 - Postdoctorant en mathématiques (H/F)

Postdoctorant en mathématiques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8001-VIVBAL-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 14 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 31 271 et 43 380 euros brut annuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le candidat travaillera sur un des thèmes du projet ERC "Smooth dynamics via Operators, with Singularities" porté par Viviane BALADI.

Activités

Application des méthodes d'opérateurs de transfert aux systèmes hyperboliques en basse régularité. Réponse linéaire et fractionnaire.

Compétences

Doctorat de mathématiques ou physique mathématique. Expertise en théorie ergodique et systèmes dynamiques. Intérêt pour les méthodes d'analyse fonctionnelle.

Contexte de travail

Le LPSM (Laboratoire de Probabilités, Statistique et Modélisation, UMR 8001) est un laboratoire de mathématiques centré sur « les mathématiques du hasard » installé à Paris. Le candidat sera accueilli dans l'équipe de Dynamique, probabilités, géométrie et occupera un bureau à Sorbonne Université, Jussieu, Paris 5e. Le porteur du projet ERC est Viviane Baladi. La date de début est négociable. Une troisième année est négociable au cours de la seconde année.

On en parle sur Twitter !