En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7654-ALEGAU-004 - Post-doc (H/F) biologie de la migration cellulaire

Post-doc (H/F) biologie de la migration cellulaire

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 24 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7654-ALEGAU-004
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mardi 3 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 17 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3145 € et 3897 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'agent recruté devra caractériser 5 protéines, candidates pour réguler la migration collective de cellules épithéliales par des approches perte de fonction. Il/elle quantifiera les effets sur la migration par des méthodes issues de la physique.

Activités

- transfecter des plasmides et des siRNAs
- isoler des lignées KO par CRISPR/Cas9
- caractériser la migration par videomicroscopie
- analyser quantitativement les déplacements par Particle Image Velocimetry
- rédiger des articles de recherche

Compétences

- savoir cultiver des cellules de mammifères
- savoir construire des plasmides d'expression et pour l'édition du génome
- savoir transfecter et isoler des clones stables
- savoir analyser quantitativement la migration cellulaire
- savoir parler l'anglais pour interagir avec l'équipe

Contexte de travail

Le laboratoire de Biologie Structurale de la Cellule (CNRS UMR7654) à l'Ecole Polytechnique regroupe 4 équipes représentant un continuum d'expertises s'étendant de la biologie computationnelle à la biologie cellulaire en passant par la biologie structurale. Le post-doc travaillera dans l'équipe d'Alexis Gautreau, reconnue en biologie cellulaire pour ses contributions dans l'étude du cytosquelette d'actine.

Contraintes et risques

Manipulation de cellules classées L2

On en parle sur Twitter !