En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7621-JEAGHI-002 - Biodegradation des plastiques par les bactéries marines (H/F)

Biodegradation des plastiques par les bactéries marines (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7621-JEAGHI-002
Lieu de travail : BANYULS SUR MER
Date de publication : jeudi 8 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2700 euros brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nous recherchons un(e) candidat(e) pour travailler sur la biodégradabilité. des plastiques en mer: des -OMICS aux fonctions. Les bactéries vivant sur du plastique en mer, appelées «plastisphère», sont très diverses et actives. Leur capacité à dégrader les plastiques dans des conditions naturelles n'est pas bien caractérisée car la plupart des études précédentes utilisaient des bactéries en culture dans des conditions de laboratoire. Nous coordonnons plusieurs projets (ANR-OXOMAR, Ministry-MICROBEADS et -BIOTIGES) pour donner de nouvelles informations sur la biodégradation des polymères conventionnels (PE, PP, PS) et dits «biodégradables» (OXO, PHBV, PCL, PLA) dans des conditions naturelles. Parallèlement aux campagnes sur le terrain, nous avons mis au point des dispositifs en aquariums à circulation ouverte sur la mer afin de reproduire les conditions environnementales, à l'instar de la station d'observation située dans la baie de Banyuls.

Activités

Le candidat utilisera un large éventail de techniques déjà disponibles au LOMIC, notamment l'extraction d'ADN / ARN, la PCR et la Q-PCR, la production hétérotrophe, les activités ectoenzymes, la respirométrie (échange O2 / CO2), la microscopie optique, atomique et confocale. Une expérience de l'analyse de données transcriptomiques et méta-transcriptomiques serait très appréciée. Le poste bénéficiera d'un vaste consortium d'experts en physique et en chimie des polymères, ainsi que de biochimistes et de biogéochimistes issus de la recherche universitaire et de l'industrie.

Compétences

Une expérience pratique en écologie microbienne, en écotoxicologie microbienne et en analyse de données NGS est recommandée, mais une formation et un soutien seront fournis pour renforcer ces domaines. Le candidat retenu sera très motivé, créatif et indépendant.

Contexte de travail

Le candidat retenu intégrera au Laboratoire d'Océanographie Microbienne – LOMIC (http://lomic.obs-banyuls.fr) à Banyuls sur mer et interagira ainsi avec une équipe diversifiée de chercheurs ayant une expertise en biogéochimie, écologie et diversité microbiennes marines et physiologie des principaux organismes modèles microbiens.

Contraintes et risques

Pas de risque particulier

On en parle sur Twitter !