En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7614-EMMJAL-001 - Sonder simultanément les dynamiques magnétiques, électroniques et structurales de films minces magnétiques (F/H) (H/F)

Sonder simultanément les dynamiques magnétiques, électroniques et structurales de films minces magnétiques (F/H) (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 8 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7614-EMMJAL-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 17 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2200 € - 2700 €
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nous ouvrons une position de post-doctorat (1 an) sur l'étude de la dynamique ultra-rapide de l'aimantation grâce à des techniques de pointes combinant une résolution temporelle de l'ordre de la femtoseconde avec une résolution spatiale de l'ordre du nanomètre. Lorsqu'un film mince magnétique est excité avec une impulsion optique ultracourte, le système est soudainement déséquilibré et l'interaction entre les électrons, les spins et les phonons est fortement affectée. Bien que la dynamique ultra-rapide de chaque sous-systèmes ait été étudiée de manière assez intensive, le lien entre les dynamiques de ces sous-système est peu connu. L'objectif de ce projet est donc d'étudier simultanément les trois sous-systèmes en jeu lors de la désaimantation ultra-rapide de films minces ferromagnétiques. Pour ce faire, nous proposons de coupler deux techniques utilisant les rayons X que nous avons développées avec succès : la réflectivité magnétique résonante d rayons X résolue en temps et la spectroscopie d'absorption X.

Activités

* Réaliser des expériences synchrotron et XFEL : préparation, temps de faisceau et analyse de données.
* Améliorer le réflectomètre existant
* Déposer des projets de temps de faisceau
* Analyser et comprendre les données expérimentales pour faire progresser notre compréhension
* Disséminer les résultats (articles, présentations)

Compétences

Les candidats (f/h) doivent être titulaires d'un doctorat en physique ou dans une discipline connexe. Une forte expertise en magnétisme et/ou en expériences de matière condensée résolues en temps serait utile. Il est également important d'avoir fait preuve d'autonomie et d'enthousiasme dans la réalisation de travaux de recherche de qualité et de posséder de solides compétences en communication écrite et orale. Les candidats doivent soumettre leur CV, une lettre de motivation et le nom d'un maximum de trois chercheurs établis disposés à fournir une lettre de recommandation.

Contexte de travail

Notre groupe de recherche (Matériaux fortement corrélés et magnétiques) fait partie du Laboratoire de Chimie Physique - Matière et Rayonnement (LCPMR), et est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS, située sur le campus Pierre et Marie Curie dans le centre de Paris (5ème arrondissement). Les groupes de recherche du LCPMR sont reconnus pour leur expertise dans l'application de spectroscopies XUV/RX avancées et de techniques de diffusion pour l'étude des propriétés électroniques de la matière, au sein des atomes et molécules, mais aussi de la matière condensée, ainsi que de leur dynamique. Notre groupe de recherche est reconnu pour son expertise dans l'ajout d'une résolution spatiale à l'étude des phénomènes ultrarapides d'aimantation grâce à l'utilisation de techniques de diffusion résonante des rayons X. Pour réaliser nos expériences résolue en temps, nous avons développé de solides collaborations avec le LOA (Laboratoire d'Optique Appliquée, Palaiseau, France) pour toutes les expériences optiques et HHG (High Harmonic Generation) ; et avec les lasers à électrons libres FLASH (Hambourg, Allemagne), FERMI (Trieste, Italie) et European XFEL (Schenefeld, Allemagne) pour les expériences XUV/RX. Le post-doc bénéficiera de ces collaborations établies pour la réalisation de son projet de recherche. Elle/il fera partie d'une équipe composée d'un chercheur CNRS, de 2 maitres de conférence, d'un ingénieur d'étude, d'un ingénieur de recherche, et de 3 doctorants.

On en parle sur Twitter !