En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7516-BINMES-007 - Ingénieur-e de recherche en collaboration avec Terremys et Archéologie Alsace (24 mois) H/F

Ingénieur-e de recherche en collaboration avec Terremys et Archéologie Alsace (24 mois) H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7516-BINMES-007
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 6 mai 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 15 juin 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 612 et 2 792 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur-e de recherche assurera la coordination et le bon fonctionnement du projet DROMMA. Il sera l'interlocuteur principal entre les partenaires. Il conduira des missions de mesure sur le terrain et d'analyse en laboratoire et sera en charge des développements de la partie magnétique du projet.

Activités

- Piloter la partie du projet en charge de l'IPGS : réaliser les mesures, les interpréter et les valider, gérer les ressources humaines, techniques et financières dédiées au projet, rédiger le cahier des charges,
- Coordonner les activités de l'IPGS avec celles des autres acteurs du projet
- Rédiger les rapports d'avancement pour rendre compte aux financeurs
- Présenter, diffuser et valoriser les résultats obtenus dans le cadre du projet

Compétences

6 ans d'expériences avec :
- Connaissance approfondie de la méthode magnétique (thèse sur le sujet nécessaire)
- Compétences avérées en archéologie
- Bonne expérience de la mesure sur le terrain au sol et en drone
- Capacités rédactionnelles de rapports et articles scientifiques
- Expérience de travaux et de dialogue interdisciplinaire
- Maitrise de l'anglais (C1/C2)

Contexte de travail

L'Ingénieur-e de recherche sera affecté à l'IPGS à Strasbourg et aura à faire des missions sur le terrain avec des équipes du laboratoire ainsi que des partenaires du projet.
Description du sujet :
La géophysique est par définition l'étude non invasive du sous-sol à travers des mesures physiques en surface. Parmi les différentes méthodes, les méthodes potentielles (gravimétrie et magnétisme) sont les seules méthodes dites passives, c'est-à-dire qui ne nécessitent pas de stimuli externes mais consiste en la mesure des variations d'un champ naturel.
Aujourd'hui la mesure en drone se heurte à la difficulté de la compensation magnétique de l'équipement : l'embarquement de systèmes de compensation temps réel de plusieurs centaines de kg comme en avion est impossible et déporter le magnétomètre de plusieurs mètres comme au sol est également compliqué, d'autant plus que le drone nécessite un déport plus important qu'un opérateur au sol du fait de son aimantation plus importante. Un des aspects de la recherche à l'IPGS consiste au développement de l'étalonnage et de la compensation magnétique de façon mathématique à travers l'application de la théorie du potentiel.
Les résultats ont déjà permis d'obtenir des données de qualité au sol et en avion à partir de procédures simples à mettre en œuvre et de magnétomètres légers (Munschy et al., 2007 ; Munschy et Fleury ; 2011 ; Gavazzi et al., 2017). Ces résultats font de cette méthode l'approche de choix pour le développement de la mesure magnétique en drone en brisant les verrous technologiques cités précédemment.
Terremys est spécialisée dans la conception et l'exploitation de solutions drones sur mesure. La chaine de composants des drones devient mature et aboutie pour développer des solutions performantes. Le développement d'une plateforme emportant 4 capteurs magnétiques répondra à des contraintes techniques propres aux vols très basse altitude à 1m : navigation et géoréférencement par GPS de précision RTK des données, suivi du terrain par mesure laser et infrarouge. Cette solution permettra des levés multi-échelles de 1 m à 10 m et dédiés aux levés archéologiques.
Aussi, la solution développée dans ce projet répondra à des contraintes réglementaires permettant de répondre aux textes de lois en vigueur et de construire une machine de série.
Le développement d'un numériseur permettra une intégration poussée entre les données de navigation du drone et les données magnétiques permettant une compensation performante des effets magnétiques du drone.
Enfin, le développement d'un logiciel de contrôle de qualité des données permettra à terme à un télépilote de contrôler, sans géophysicien, la qualité des mesures, permettant ainsi une baisse des coûts des levés.

Contraintes et risques

RAS

Informations complémentaires

Les candidatures et lettres de motivations sont à déposer sur le portail.

On en parle sur Twitter !