En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7372-DELBON-003 - Ingénieur-e biologiste en analyse et modélisation de données spatiales (H/F)

Ingénieur-e biologiste en analyse et modélisation de données spatiales (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 7 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7372-DELBON-003
Lieu de travail : VILLIERS EN BOIS
Date de publication : mardi 16 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2419
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'activité s'exercera au sein de l'équipe Ecophy (https://www.cebc.cnrs.fr/ecophy/) du Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (UMR 7372), situé dans le sud des Deux-Sèvres, à proximité de la ville de Niort (http://www.cebc.cnrs.fr/). Au sein de l'équipe Ecophy, Olivier Lourdais s'intéresse aux relations entre la biodiversité et les paysages de bocage dans le cadre d'une collaboration avec l'OFB. Dans le cadre du partenariat avec l'OFB, l'ingénieur.e assurera (a) l'analyse de donnée sur la structure des bocages en France et Deux Sèvres, (b) l'étude des déterminants de la distribution des reptiles et amphibiens des paysages agricole, (c) La caractérisation des microclimats associés aux haies (données préalablement collectées). Ce travail sera mené en lien étroit avec le coordinateur scientifique (Olivier Lourdais, chargé de recherche au CEBC). La personne recrutée réalisera des analyses de données pour le contrôle de la qualité des données. L'ingénieur·e se amené.e à proposer, adapter voire mettre au point des programmes de traitement de ces données (logiciel R). Il/elle s'appuiera sur les compétences des scientifiques de l'équipe pour conduire l'analyse et la valorisation des données. Il/elle pourra être amené.e à collecter de nouvelles données. La personne recrutée devra connaître parfaitement le langage R et devra maîtriser les techniques d'analyses statistiques utilisées pour les projets de l'équipe : statistiques exploratoires multidimensionnelles, modèles mixtes et modélisation de distribution.

Activités

Réaliser la saisie, le codage des données et le traitement des données
Organiser la mise en forme, le stockage des données
Diffuser et valoriser des résultats sous forme de rapports techniques ou d'études
Adapter les applications informatiques aux besoins du projet
Interroger des bases de données, rechercher et importer des données
Participer aux réunions dans le cadre du projet

Compétences

Connaissances
• Recueil, analyse et traitement des données (connaissance approfondie)
• Ecophysiologie des reptiles et amphibiens (connaissance approfondie)
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Connaissances opérationnelles
• Organiser et traiter des données
• Interagir avec des écologues et des informaticiens
• Transmettre des connaissances et savoir rendre compte

Compétences opérationnelles
• Contrôler la qualité des données
• Expérience en programmation sous R
• Mettre en œuvre le recueil, la protection, le stockage et l'accès aux données
• Rédaction scientifique pour la valorisation (publication)

Compétences comportementales
- Capacité à structurer de manière méthodique son travail pour atteindre les objectifs. Capacité à hiérarchiser et à établir des priorités.
- Goût pour le travail en équipe et le travail interdisciplinaire

Diplôme réglementaire exigé - Formation professionnelle si souhaitable
• Diplôme de niveau BAC+5 requis dans les domaines de la biologie ou en statistiques appliquées avec des connaissances des reptiles et amphibiens

Contexte de travail

L'équipe Ecophy étudie la réponse des organismes aux stresseurs environnementaux (changement climatique, dégradation des habitats, pollution) en intégrant des paramètres physiologiques (étude des besoins énergétiques (métabolisme) permettant de prédire la distribution future des espèces, dans le contexte du changement climatique). Les amphibiens et reptiles sont donc très dépendants de la structure de l'habitat et des microhabitats (qualité thermique et hydrique). Depuis 2009 l'équipe étudie, en collaboration avec l'OFB l'influence de la qualité des paysages Agricoles sur ces organismes. Nous souhaitons exploiter les bases de données collectées sur les paysages et la présence des espèces ce qui nécessite la mise en œuvre d'une démarche de développement d'outils (codes R) pour calculer différents indicateurs. C'est dans ce cadre que s'inscrit ce CDD.

Le projet est porté par Olivier Lourdais, chargé de Recherches au Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (Deux-Sèvres). La personne recrutée travaillera sous sa responsabilité.

Contraintes et risques

Poste basé au Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (Deux-Sèvres) .
Déplacements lors des réunions pris en charge par le projet.
Possibilité de logement sur place (CNRS-Chizé) au début, le temps de trouver un logement à proximité (des logements partagés entre les différents CDD peuvent être trouvés à des prix très raisonnables dans ce secteur).
Véhicule personnel requis compte tenu de l'isolement relatif du laboratoire
Restauration sur place (restaurant administratif) à midi.

On en parle sur Twitter !