En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7362-LAUSCH-001 - Ingénieur de recherche (H/F) - Etude sédimentologique d'un compartiment du lit majeur de l'hydrosystème fluvial rhénan

Ingénieur de recherche (H/F) - Etude sédimentologique d'un compartiment du lit majeur de l'hydrosystème fluvial rhénan


Date Limite Candidature : jeudi 29 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7362-LAUSCH-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : jeudi 8 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2 461,99€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Cette mission consiste à mener une étude géomorphologique, sédimentologique et géochimique dans l'espace de la réserve naturelle nationale du Delta de la Sauer

Activités

o Activités principales :
• Veille bibliographique.
• Campagnes de collecte de données sur le terrain (carottages sédimentaires, fosses sédimentaires, prospection à pieds ou en bateau...).
• Prélèvement et analyse des échantillons : granulométrie, MO, carbonates, provenance, géochimie (organique et inorganique).
• Traitement, validation et interprétation des données. Traitement statistique des données notamment sous R. Réalisation de cartes sous SIG.
• Interactions avec divers collègues du LIVE, de ITES et des Universités de Fribourg-en-Brisgau et de Karlsruhe.
• Valorisation des travaux sous la forme d'articles avec comité de lecture, lors de conférences internationales et/ou nationales et de rapports techniques (guide de gestion/restauration).
o Activités occasionnelles : participation à la vie scientifique du Laboratoire Image Ville et Environnement au sein de l'axe « Hydrosystèmes ».

Compétences

- Géomorphologie fluviale et sédimentologie : savoirs généraux, théoriques et appliqués.
- Systèmes d'Informations Géographique (SIG); Bases de données ; Traitement de données LiDAR et analyses statistiques (notamment sous R) ; Elaboration de cartes.
- Recueil, analyse et traitement des données géomatiques et de terrain (connaissance approfondie).
- Analyses géochimiques approfondies : éléments organiques et inorganiques, provenances des sédiments, géochronologie multi-méthodes (luminescence, 137Cs...).
- Prélèvements sédimentaires : manuels, à l'aide d'un carottier COBRA, avec des fosses sédimentaires.
- Gestion de bases de données géomatiques : gestion, administration (connaissance générale).
- Contraintes et aléas du travail de terrain.
- Cadre légal et déontologique.

➢ Compétences linguistiques
Langue anglaise et française : B2 à C1 (cadre européen commun de référence pour les langues)
- Doctorat
- Domaine de formation souhaité géomorphologie/sédimentologie/géochimie
- Permis B

Contexte de travail

Le poste se situe au Laboratoire Image Ville et Environnement (LIVE-UMR 7362) qui est sous la cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg. Le LIVE est un laboratoire pluridisciplinaire rattaché aux instituts du CNRS Environnement et Ecologie (INEE) et des Sciences Humaines et Sociales (INSHS). C'est un laboratoire regroupant principalement des géographes, mais également d'autres chercheurs issus d'autres disciplines que la géographie.Cette étude repose sur l'étude fine des sédiments de la bande rhénane, domaine dans lequel l'équipe scientifique (LIVE, ITES...) a déjà acquis une excellente expérience. Elle doit permettre de guider les gestionnaires vers des choix opérationnels maximisant les bénéfices de restauration envisagée, notamment en termes de fonctionnalité hydromorphologique et hydro-écologique alluviale, de biodiversité et de services écosystémiques, d'efficacité (rapport coûts/bénéfices), d'adaptation des milieux au
changement climatique et de durabilité.

Contraintes et risques

Contraintes et risques liés au travail de terrain : déplacements à pieds dans des zones peu fréquentées.
Port de matériels lourds.
Utilisation occasionnelle d'un bateau pneumatique.

On en parle sur Twitter !