En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7357-MICGOR-001 - Postdoctorat en imagerie et stimulation optique de l'axe intestin-cerveau (H/F)

Postdoctorat en imagerie et stimulation optique de l'axe intestin-cerveau (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 21 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7357-MICGOR-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 31 mars 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2675,28 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les candidats-es sont invités-es à postuler pour un poste de postdoctorat pour participer à un projet ERC «Neuro-GI: endomicroscopie optogénétique pour la gestion des troubles digestifs in vivo via l'axe intestin-cerveau» financé par l'Union européenne.

Activités

Le but du projet est de comprendre le fonctionnement de l'axe microbiote-intestin-cerveau in vivo. Le/La candidat/candidate retenu/e concevra et développera un nouveau endomicroscope qui combine la tomographie par cohérence optique (OCT) et l'optogénétique pour cartographier la morphologie et la fonctionnalité du système nerveux entérique ainsi que l'échantillonnage du microbiote chez les petits animaux. Cette nouvelle technologie sera utilisée pour l'analyse directe de l'état du réseau neuronal de l'intestin dans diverses conditions digestives, et également indirectement utilisée pour stimuler la réponse cérébrale via l'axe intestin-cerveau. La stimulation optique et la surveillance seront co-enregistrées grâce à l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle pour étudier la réponse du cerveau à l'activation de l'intestin et la réponse de l'intestin aux changements induits optogénétiquement au niveau du cerveau.

Compétences

Nous recherchons un/une candidat/candidate enthousiaste et indépendant/e pouvant mener un projet interdisciplinaire en collaboration avec des chercheurs, des étudiants, des ingénieurs et des médecins. Le/La candidat/candidate doit avoir d'excellentes compétences en communication, une expérience avérée dans des domaines de recherche pertinents, ainsi que :
• un doctorat en génie biomédical, génie optique, génie mécanique, optomécatronique, robotique médicale, vision, traitement d'image ou domaines connexes ;
• une expérience solide en recherche expérimentale en tomographie par cohérence optique, optogénétique, microscopie confocale, imagerie endoscopique, systèmes d'imagerie optique pour applications biomédicales, traitement d'images et de signaux ;
• une expertise supplémentaire dans un ou plusieurs des domaines suivants : neurosciences, conception optique, fabrication de systèmes optiques, traitement d'image, programmation, robotique, automatisation, conception mécanique 3D.

Contexte de travail

Le projet sera mené dans le groupe de recherche du Dr Michalina Gora qui est hébergé par le CNRS et le laboratoire ICube. Le laboratoire ICube rassemble des communautés scientifiques issues des domaines de l'ingénierie, de l'informatique et de l'imagerie médicale. Il pourvoit l'accès à diverses plates-formes avec des équipements qui sont nécessaires au bon déroulement du projet, notamment le système de prototypage rapide multimatériel 3D, la plate-forme préclinique sur site avec IRM pour petits animaux, l'imagerie par fluorescence et le sectionnement histologique, l'anesthésie animale et le système de surveillance, 5 microscopes optiques et un ensemble d'équipements pour le développement de l'instrumentation photonique. L'équipe travaillera en étroite collaboration avec la Dre Laura Harsan, experte en stimulation optogénétique du cerveau et en imagerie IRMf. En outre, la ville de Strasbourg offre un environnement particulièrement riche pour la recherche translationnelle et clinique avec de nombreuses infrastructures et instituts qui peuvent assurer la réussite du projet proposé, comme l'institut de chirurgie mini-invasive IRCAD, axé sur le développement de nouvelles technologies de diagnostic et traitements mini-invasifs, ainsi que l'Institut des Neurosciences Cellulaires et Intégratives.

On en parle sur Twitter !