En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7340-SOPBAU-020 - Jeune chercheur sur la modélisation du plasma de bord augmentée par IA pour les simulations du transport turbulent dans les tokamaks WEST et ITER (H/F)

Jeune chercheur sur la modélisation du plasma de bord augmentée par IA pour les simulations du transport turbulent dans les tokamaks WEST et ITER (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 30 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Jeune chercheur sur la modélisation du plasma de bord augmentée par IA pour les simulations du transport turbulent dans les tokamaks WEST et ITER (H/F)
Référence : UMR7340-SOPBAU-020
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : lundi 29 avril 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 992,93 € et 4 204,22 € bruts mensuels, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Milieux fluides et réactifs : transports, transferts, procédés de transformation

Missions

- Développer de nouveaux outils d'IA pour détecter et étudier la dynamique des blobs et des filaments en utilisant des bases de données expérimentales de réflectométrie et des simulations de turbulences fluides haute-fidélité.
- Extraire des informations cruciales telles que la fréquence, la vitesse et le temps de corrélation des filaments dans différents régimes de plasma.
- Estimer les coefficients de diffusion effectifs pour améliorer les capacités prédictives des codes de champ moyen appliqués dans les configurations tokamaks.
- Faire progresser la compréhension des simulations de plasma dans la région de bord (SOL) et leur impact sur les interactions plasma-paroi.

Activités

- Mener des recherches sur les techniques d'intelligence artificielle permettant de détecter et d'analyser les blobs et les filaments dans les données expérimentales et les résultats des simulations.
- Collaborer avec des équipes interdisciplinaires pour développer et mettre en œuvre des algorithmes et des outils d'IA.
- Effectuer l'analyse des données, l'interprétation et la validation des résultats.

Compétences

Le candidat sera titulaire d'un doctorat en mathématiques, en physique des plasmas ou en informatique, avec une solide expérience des techniques d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique. Une expérience des phénomènes de transport de plasma ainsi que de l'analyse de données, des méthodes statistiques et de l'informatique scientifique sera également appréciée. Le travail requiert également d'excellentes compétences en communication et la capacité de travailler en collaboration dans un environnement d'équipe.
Les développements numériques requis impliqueront des compétences de travail en équipe pour interagir fréquemment avec d'autres post-docs/PhD travaillant sur le même code numérique.

Contexte de travail

Le post-doctorant travaillera dans une équipe interdisciplinaire associant des compétences en mathématiques appliquées, en informatique et en physique des plasmas. Le laboratoire M2P2 héberge la dernière génération de codes plasma de pointe français en liaison avec l'IRFM-CEA où le tokamak WEST est actuellement exploité en liaison étroite avec la préparation de l'exploitation d'ITER.
Le poste est situé au sein du M2P2 (basé à Marseille).

Contraintes et risques

-