En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7330-MELBAR-002 - H/F CDD Chercheur spécialiste de la chimie de la glace et de l’atmosphère

H/F CDD Chercheur spécialiste de la chimie de la glace et de l’atmosphère

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mardi 27 février 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : H/F CDD Chercheur spécialiste de la chimie de la glace et de l’atmosphère
Référence : UMR7330-MELBAR-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : AIX EN PROVENCE
Date de publication : mardi 6 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2992 à 3431 euros brut /mois
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Système Terre : enveloppes superficielles

Missions

Les nucléides cosmogéniques du béryllium 10 (10Be) et du chlore 36 (36Cl), qui sont produits par l’interaction du rayonnement cosmique sur des atomes cibles présents dans l’atmosphère terrestre, peuvent être extraits des glaces polaires. Ils sont utilisés pour documenter les variations de l’activité solaire passée et celles du champ magnétique terrestre. Le rapport isotopique 36Cl/10Be permet également de dater les carottes de glace en utilisant le principe de la décroissance radioactive. L’utilisation de ce rapport isotopique repose sur l’hypothèse forte qu’une fois produits, le 10Be et le 36Cl se comportent de la même manière dans l’atmosphère (temps de résidence dans l’atmosphère, modes de transport, piégeage dans la neige,…), cependant la valeur obtenue sur différents sites au Groenland et en Antarctique, diffère du rapport de production théorique.
Les sites à faible taux d’accumulation, où l’on peut trouver la glace la plus ancienne, sont ceux pour lesquels la préservation du chlore et du 36Cl est la plus complexe. En effet, en période interglaciaire, une partie du chlore et du 36Cl déposé sur le manteau neigeux, est mobile et re-émise vers l’atmosphère (Delmas et al., 2004, Pivot et al., 2019). Le signal du 10Be peut également être perturbé dans la glace profonde (Raisbeck et al., 2006).
De nouvelles données de 36Cl et de 10Be sur des sites ayant des accumulations contrastées, pendant des périodes climatiques différentes, sont donc nécessaires afin de mieux comprendre leur dépôt et leur piégeage dans les archives glaciaires et ainsi améliorer la détermination d’un âge basée sur le rapport isotopique du 36Cl/10Be. La composition chimique de la glace sera un paramètre essentiel qui devra également être pris en compte.
Ce travail s’inscrit dans le cadre du projet européen H2020 Beyond EPICA Oldest Ice (https://www.beyondepica.eu/en/) dont l’objectif est d’étudier la réponse climatique au forçage orbital pendant la Transition du Mi-Pléistocène, il y a environ 1 million d’années, quand la cyclicité glaciaire/interglaciaire a évolué de 40 000 ans à 100 000 ans. Un forage profond est en cours, au voisinage de la station de Dôme C - Concordia, en Antarctique. La datation de la glace profonde est l’une des tâches du projet Beyond EPICA.

Activités

L’agent aura pour mission d’extraire, par un traitement chimique, de 10Be et le 36Cl d’échantillons de glace provenant de différents sites en Antarctique, ayant des accumulations variées, pour des périodes climatiques différentes (glaciaires et interglaciaires et la période actuelle). Une automatisation partielle de la préparation des échantillons est envisagée. Un soin particulier devra être porté à la manipulation des échantillons afin de ne pas les contaminer.
Les échantillons seront découpés dans la chambre froide, en température négative, du CEREGE.
Ce travail s’effectuera en collaboration avec les partenaires français et européens du projet Beyond EPICA-Oldest Ice.

Compétences

Le candidat/La candidate devra posséder de solides connaissances en chimie analytique, en chimie de l’atmosphère et de la glace, en climatologie et paléoclimatologie. Il/Elle devra maîtriser la manipulation d’échantillons de glace pour la mesure d’éléments présents à l’état de trace. La connaissance de la théorie relative à la production des nucléides cosmogéniques, dans l’atmosphère, serait un plus ainsi que des connaissances en techniques de datation. Il/Elle devra connaître et appliquer les conditions d’hygiène et sécurité dans un laboratoire de chimie, être autonome et maîtriser l’anglais. Il est recommandé de détenir le permis B.
Les candidats devront soumettre une lettre de motivation (maximum 2 pages), un CV détaillé, une liste de leurs publications et fournir deux lettres de recommandation.

Contexte de travail

Le CEREGE est situé sur le plateau du Petit Arbois, Technopole Environnement Arbois - Méditerranée, Avenue Louis Philibert, Les Milles-Aix en Provence
La personne recrutée intégrera l’équipe Climat du CEREGE et travaillera en concertation avec Mélanie Baroni et Edouard Bard.

Contraintes et risques

- Travail en température négative (-15°C) pour la découpe des échantillons de glace.
- Découpe des échantillons de glace avec une scie.
- Manipulation de produits chimiques.

Informations complémentaires

Projet Beyond EPICA - Oldest Ice