En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7327-MARROU0-026 - Ingénieur d'étude : Etude des processus de colmatage dans les milieux poreux à l'aide d'expériences microfluidiques H/F

Ingénieur d'étude : Etude des processus de colmatage dans les milieux poreux à l'aide d'expériences microfluidiques H/F


Date Limite Candidature : jeudi 7 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7327-MARROU0-026
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : jeudi 16 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 3 mois
Date d'embauche prévue : 16 août 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 109 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au CNRS, à l'Institut des Sciences de la Terre d'Orléans (ISTO), unité mixte de recherche associant l'Université d'Orléans, le CNRS et le BRGM., nous recherchons un ingénieur d'étude avec un bagage en microfluidique pour réaliser des expériences de colmatage sur notre plateforme microfluidique pour les géosciences (aussi appelée laboratoires géologiques sur puce ou Geological-Lab-on-Chip) afin de caractériser les paramètres majeurs influant sur le processus de colmatage (débit, température, composition chimique de la phase liquide...) et suivre le transport, l'agrégation et l'attachement des particules solides. Cette étude apportera des données à haute résolution pour vérifier les modèles numériques développés par ailleurs dans notre groupe de recherche.

Activités

Le principe de la géothermie repose sur la production d'un fluide chaud qui, après extraction de la chaleur, est réinjecté dans le réservoir. Cependant, dans certains contextes géologiques, principalement les environnements silico-clastiques, et selon les conditions thermo-hydrodynamiques lors de la production puis de la réinjection, des particules fines peuvent colmater les pores au niveau du proche puits, là où les vitesses d'entrainement sont les plus fortes mais potentiellement aussi plus en profondeur, réduisant l'injectivité du puits. Le problème de colmatage des pores par les particules fines (souvent argileuses ou silteuses) mais aussi par les biofilms bactériens et les précipitations minérales peut considérablement réduire le rendement d'une exploitation géothermique ainsi que sa durée de vie, voire la condamner.

Ce poste aborde l'étude des processus de colmatage par une approche en cascade d'échelles imbriquées les unes dans les autres à l'aide d'expériences microfluidiques. Une première échelle de description se focalise sur l'étude au sein d'un pore unique permettant d'améliorer la compréhension des mécanismes couplés hydro-électro-chimiques liés au colmatage. Une seconde échelle considère un réseau de pores et permet la mise à l'échelle en estimant par exemple des lois de perméabilité-porosité

Compétences

Vous êtes titulaire d'un diplôme d'ingénieur ou d'un Master en Dynamique des fluides, Ecoulements en Milieux Poreux, microfluidique. Une expérience préliminaire en microfluidique est requise. Des connaissances en traitement d'image en géochimie sont un plus.
Dans le cadre de ce travail, le candidat recruté mobilisera ses compétences et qualités en matière d'autonomie, d'esprit d'initiative, de sens du relationnel, et de capacité de synthèse pour:
 Faire un état de l'art sur la théorie et concernant le colmatage de pore dans les milieux poreux,
 Réaliser des expériences microfluidiques, identifier les paramètres contrôlant les processus,
 Traiter les données à l'aide d'outils de traitement d'images,
 Présenter ses résultats lors des réunions de groupe hebdomadaires,
 Rédiger des rapports et des publications scientifiques.

Contexte de travail

Ce poste est basé à l'ISTO au sein de l'équipe de Recherche sur les Milieux Poreux qui détient une expertise reconnue dans le domaine des écoulements en milieu poreux, notamment grâce aux développements de modèles numériques multi-échelles ainsi qu'à sa plateforme expérimentale microfluidique pour les géosciences permettant de caractériser les processus hydro-géochimiques dans le sous-sol à partir de l'observation des écoulements réactifs à l'échelle du pore et du réseau de pores.

On en parle sur Twitter !