En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7326-FRELEP-054 - H/F Ingénieur d'étude en conception mécanique

H/F Ingénieur d'étude en conception mécanique


Date Limite Candidature : lundi 30 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7326-FRELEP-054
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : lundi 9 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2151,31€ et 2748,08 € brut mensuel selon experience.
Niveau d'études souhaité : Bac+4
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre de la conception du télescope CASTLE du projet ERC-ICARUS, le LAM souhaite recruter une personne au niveau Ingénieur pour la prise en main des activités de conception de la structure opto-mécanique reliant les miroirs du télescope, le bloc détecteur refroidi et la monture automatisée pilotant l'ensemble du télescope. La structure devra être allégée, prenant en compte les possibilités offertes par les nouvelles méthodes d'impression 3D métal ou autre, et devra être adaptée aux conditions d'environnement du site de Calar Alto en Espagne et à la variation de l'orientation du champ de gravité lors des observations. L'ensemble devra respecter un ensemble de contraintes liées au cahier des charges du télescope, comme la masse maximale acceptable.

Activités

La personne recrutée devra s'atteler aux tâches suivantes :
CONCEPTION OPTOMECANIQUE : Cette activité consiste à réaliser la conception opto-mécanique de la structure maintenant les trois miroirs du télescope sans les contraindre. La structure devra être équilibrée afin de pouvoir être fixée sur une monture automatisée et devra être allégée. La rigidité de la structure permettra de maintenir la position des trois miroirs de manière précise afin de ne pas modifier la performance d'imagerie du système optique. La structure devra tenir les conditions d'environnement relatives au site de Calar Alto, où le télescope sera installé.
MISE EN PLANS : à la fin de la phase de conception, l'ensemble des pièces composant la structure seront mises en plans pour envoie en fabrication.
SUIVI DE FABRICATION : Suite à la phase de mise en plans, la personne recrutée devra contacter les sous-traitants identifiée et faire une mise en concurrence, puis suivre la commande et la réalisation de la structure.
RECETTE D'ENTREE : Suite à la phase de fabrication, une recette d'entrée devra être effectuée à réception des pièces fabriquée, afin de vérifier leur conformité.

Compétences

Les compétences attendues sont les suivantes :
- Connaissance de la conception assistée par ordinateur sous CATIA
- Connaissances en structures de télescopes ou d'instruments pour l'astronomie
- Connaissances en fabrication mécanique
- Connaissances en impression 3D
- Connaissances en mesures
- Connaissances en assemblage et intégration de structure mécanique
- Savoir rédiger un rapport de test en Anglais
- Savoir communiquer en anglais dans le cadre d'un projet Européen
- Savoir suivre un planning projet

Contexte de travail

La personne sera embauchée dans une équipe construite autour d'un projet Européen dédié au développement du télescope CASTLE.
Cette équipe s'appuie sur la plateforme technologique POLARIS du LAM qui comporte un ensemble de salles d'intégration permettant le développement de ce télescope. La personne sera affectée au service mécanique du LAM, sous l'autorité scientifique du responsable du projet Européen en question.

Contraintes et risques

Des déplacements en France et en Espagne sont à prévoir, notamment à l'Observatoire de Bordeaux et l'institut d'astrophysique d'Andalousie et l'observatoire Calar Alto, ainsi que chez les sous-traitants et industriels partenaires.

On en parle sur Twitter !